AVIS MEDIAS

Qui :

Ø  Mme Denise Brown, Coordonnatrice Humanitaire

Ø  Mme Virginie Baikoua, Ministre de l’Action humanitaire et de la Réconciliation Nationale

Quoi : Conférence de presse sur la situation humanitaire, à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire

Quand : Le 25 août, de 14h30 à 16h30

Où : Complexe Galaxy, Bangui

La Journée mondiale de l’aide humanitaire, célébrée tous les ans le 19 août célèbre l’engagement des femmes et hommes qui parfois au prix de leurs vies se dévouent à venir en aide aux personnes en besoin. C’est également une occasion pour sensibiliser l’opinion sur les problématiques humanitaires existantes, et la nécessité de garantir un accès sans entrave aux personnel humanitaire.

La situation humanitaire s’est récemment détériorée en Centrafrique, avec des violations de droits de l’homme et du droit international humanitaire par des hommes armés, provoquant notamment d’importants mouvements de populations jamais enregistrés depuis 2014. L’insécurité qui en résulte empêche également les populations d’accéder à leurs moyens de subsistance : 2,6 millions de centrafricains, soit 57% de la population est en situation d’insécurité alimentaire.

La Centrafrique demeure également l’un des pays les plus dangereux pour les travailleurs humanitaires. Au moins un incident sécuritaire les affecte par jour, avec 297 incidents enregistrés de janvier à juillet 2021 dont 2 décès et 19 blessés. Malgré ces conditions extrêmement difficiles, la communauté humanitaire a apporté au premier semestre une aide vitale multisectorielle à 1,4 million de personnes vulnérables.

Plus de la moitié de la population centrafricaine – 2,8 millions de personnes – ont besoin d’assistance humanitaire. Parmi elles, 1,8 million pourraient ne pas survivre si elles ne reçoivent pas l’assistance nécessaire.

OCHA-RCA