Deux véhicules de marque Landcruser ont été remis le 17 novembre 2022 à la Commission Vérité Justice Réparation et Réconciliation (CVJRR), un don du PNUD Centrafrique dans le but de renforcer la capacité opérationnelle de la CVJRR afin qu’elle  puisse accomplir sa mission de recherche de vérité sur l’étendue du territoire centrafricain.

Ce don s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui aux victimes et à la  population centrafricaine  pour accéder à la justice et à la vérité. Ces véhicules permettront aux membres de la Commission de se déplacer pour leurs missions dans la recherche de la vérité, la prise de dépositions pour répondre à la grande soif de la  justice de la population et des  victimes en particulier.

Le PNUD en RCA  apprécie l’engagement et la ferme volonté du Gouvernement de soutenir les mécanismes de la justice transitionnelle, conformément aux recommandations de l’accord politique pour la paix et réconciliation du février 2019 et l’esprit du forum national de Bangui en particulier.

Dominique Malo, analyste programme au PNUD s’explique : « J’espère que la dotation de la CVJRR en moyen roulant,  précédé par d’autres appuis notamment informatiques, permettra aux commissaires d’accomplir leur rôle à travers des missions dans la prise des dépositions et la recherche de la vérité conformément à leur mandat. L’inclusivité de vos travaux et la recherche de la vérité, exigent une capacité de déploiement partout à l’intérieur du pays et  dès aujourd’hui, vous en être capables ».

 La présidente de la  CVJRR Marie Edith Douzima  est satisfaite de ce geste. Mais elle demande par ailleurs que cette institution ait un siège indépendant car pour le moment la CVJRR est logée dans un appartement en location.

C’est suite  à la recommandation de l’APPR que la CVJRR a été créée le 07 avril 2020 par un  décret présidentiel portant le N°20.009 et est entrée dans sa phase opérationnelle depuis la prestation de serment des 11 commissaires le 12 juillet 2021 et la mise en place de ses principaux organes. Son rôle primordial est d’enquêter, d’établir la vérité et situer les responsabilités sur des graves évènements nationaux depuis  le 29 mars 1959 jusqu’au 31 décembre 2019.

Dorcas Bangui Yabanga