Le Capitaine des Fauves de Bas-Oubangui Geoffrey Kondogbia qui avait claqué la porte au sein de l’équipe national est en cours de faire son retour au sein de la sélection nationale. Ces derniers temps, des contacts se multiplient autour du sujet de son retour.

L’on voit sur les réseaux sociaux la rencontre du capitaine des fauves  avec le sélectionneur de l’équipe nationale Centrafricaine Raul Savoy après le match opposant son club Athlético de Madrid  avec le club Getafe. Les deux hommes ont échangé sur son probable retour au sein de l’équipe nationale centrafricaine. A Bangui, le même sujet fait également échos au sein de l’entité en charge du développement du football et l’autorité gouvernementale en charge de la jeunesse et des sports.

Ce jeudi 17 février 2022, le ministre de la jeunesse et des sports Aristide Briand Reboas en présence du président de la Fédération Centrafricaine de football FCF Célestin Yanendji a tenu une réunion visiophonique avec le sociétaire d’Athlético de Madrid et l’entraineur Raul Savoy.

Cet échange fait partie des points de discussions du vaudois avec l’ancien Lensois qu’il souhaite revoir lors du regroupement prochain pour la qualification de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 en Côte d’Ivoire. Le milieu du terrain déplorait la structuration de l’équipe nationale et les conditions dégradantes de l’unique stade de son pays non homologuée par la FIFA et la CAF:

Message de Geoffrey Kondogbia

« Bonjours à tous, je ressens aujourd’hui le besoin de prendre la parole pour expliquer clairement les raisons de mon choix murement réfléchi de ne pas rejoindre la sélection.

Lorsque je me suis engagé avec une immense fierté à porter le maillot centrafricain en 2018, c’est avec émotion mais aussi une ambition : celle de porter haut sur le continent et dans le monde  les couleurs de mon pays. Ma volonté a toujours été de participer au développement et que République Centrafricaine devienne une sélection reconnue à sa juste valeur et soit réellement perçue comme une nation de football sur la scène internationale.

J’ai toujours été sincère dans ma démarche. Aujourd’hui ? ma prise de parole publique n’a pas pour objectif d’incriminer quiconque mais de poser un constat afin de faire avancer la sélection.

Nous n’avons pas aujourd’hui obtenu les bases d’une équipe nationale de niveau professionnel. Je souhaite porter à la connaissance du peuple Centrafricain ou lui rappeler au moins deux éléments.

A ce jour 13 aout, alors que nous allons affronter dans moins d’un mois des grandes nations du football Africain pour les qualifications à la coupe du Monde, aucun staff technique n’a été nommé.

Nous n’avons pas de stade homologué depuis plus d’un an, ce qui nous empêche de pouvoir évoluer devant vous supporter et nous prive de votre soutien essentiel.

Tout au long de mes dix années au plus haut niveau. J’ai érigé le travail, la rigueur, et la discipline comme valeurs essentiels. Je suis convaincu que c’est à travers ces principes autour d’une équipe solide installée le long terme que la sélection progressera. Ces conditions ne sont pas réunies. J’en suis profondément attristé.

Mais pour provoquer une prise de conscience collective, il m’apparait essentiel de prendre la parole et d’assumer cette lourde décision.

Ne douter de rien de mon attachement total à la nation. J’espère, de tout cœur, que la situation évoluera rapidement. A très bientôt sur les terrains »

Apres avoir échangé avec le capitaine des Fauves autour de la question de son retour et ses points de revendications, le ministre de la jeunesse serein, salue le sens élevé de son patriotisme : «  Nous-nous sommes compris, je salue le sens élevé du patriotisme de notre capitaine. Ces revendications sont logiques et une bonne partie est déjà réglée et le reste en voie de règlement. Je peux vous rassurer qu’il pourrait être là prochainement. On doit se qualifier à la CAN 2023 avec lui », a restitué le membre du gouvernement.

Jusque-là l’unique stade Complexe 20.000 places non homologué depuis presque 2 ans n’est pas encore réhabilité, et les Fauves démarreront les phases éliminatoires de la CAN d’ici le mois de Juin prochain. Kondogbia fera réellement le retour à la Maison lors du prochain regroupement des Fauves ? Les matchs à domicile seront disputés à Bangui au complexe 20 000 places ? Attendons de voir !                                         Anthony-Sibanda