A travers la lecture des bandes dessinées dès l’âge de 9 ans, DOMOLOMA Patrice trouve le goût du dessin. Depuis ce jour, il consacre sa vie à la peinture et en fait une raison de survie dans un pays meurtrie par des violences multiples.

En 1996, ce fût la découverte de l’art plastique en participant aux expositions de ses amis tout en faisant connaissance du sieur BOULA SIMBA, un peintre de renom qui lui a prêté main forte dans le lancement de sa carrière professionnelle.

En 1997, il rencontre Monsieur Gérard BATREAU un français résident à Bangui à l’époque avec qui il a tissé des liens de clientèle et qui l’a ensuite convié à des salons d’exposition afin de le pousser vers l’excellence. La même année, Patrice participe à sa première exposition à l’Ambassade de France à Bangui activité durant laquelle il a eu le prix de créativité.

Dans le but d’aider les artistes centrafricains à avoir une visibilité à l’international en 1999, l’Association MBOUKI organise une exposition au cours de laquelle le tableau de DOMOLOMA Patrice a été élu meilleur parmi tant d’autres.

En 2014, il décroche la Reconnaissance d’Excellence décernée par l’Association Béafrik’Art et en 2015, il intervient en tant que formateur artistique à COOPI-RCA dans le cadre du  projet ‘’Appui au renforcement d’une dynamique sociale participative inclusive dans la préfecture de la LOBAYE en RCA’’

La qualité de son art est mixte, et doit sa réussite au maniement de plusieurs outils de travail que sont : pinceaux, couteau et à la main. Un autodidacte né, Patrice n’a pas mis pied dans une école de peinture. iI s’est formé sur le tas.

L’année 2022 marque un tournant décisif  dans sa vie professionnelle avec l’exposition vente individuelle sous la bannière de l’Association socioculturelle YAMI en partenariat avec JUSTIN’S FONDATION à l’Alliance française de Bangui avec le projet ‘’KANGBI A KE A PE’’ ou encore « PAS DE DIVISION » du 14 Mars au 9 Avril 2022.

L’Association socioculturelle YAMI s’il faut le rappeler est une Association qui œuvre dans la promotion de l’art dans toute sa diversité. Dirigée par Silvère KPASSA BA NONA depuis sa création en 2011, cette association a déjà fait ses preuves dans la promotion des différents talents artistiques centrafricains en passant par le feu artiste NGANDO Rasta à qui elle rend hommage tous les mois de Novembre afin d’honorer sa mémoire ainsi que la production des artistes musiciens dont la dernière promotion remonte à Bad Beach Man.

 François Kossimé Palato