Dans un souci d’apporter une solution aux problèmes de santé et au manque de personnels de santé qualifié dans les villes de provinces de la République Centrafricaine, l’archidiocèse de Bangui à travers la congrégation des sœurs de charité de Jésus et de Marie de la province du Congo a rendu opérationnel ce lundi 21 février 2022 le nouvel institut supérieur des techniques médicales (ISMT) à Bangui.

La cérémonie d’inauguration du nouveau joyau s’est déroulée en présence du Premier Ministre Félix Moloua, du ministre de l’enseignement supérieur Jean-Laurent Sissa-Magale, de son homologue de santé Pierre Somse et de son éminence Dieudonné Cardinal Nzapalainga archevêque métropolitain de Bangui. Sur initiative du cardinal, les sœurs de la congrégation des sœurs de charité de Jésus et Marie de la province du Congo ont construit cette école dans le but de répondre aux problèmes de santé dans les arrières pays à travers la formation du personnel qualifié. Pour l’archevêque métropolitain de Bangui, ce projet qui vient d’être concrétisé fait partie de sa mission pastorale selon la sainte écriture dans le livre de Mathieu 25 : 36 : « J’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité, tétais en prison, et vous êtes venus vers moi ».

 Le Cardinal Dieudonné Nzapalainga explique la genèse des faits : « Je suis pasteur de cette église locale et je me déplace à l’intérieur comme à l’extérieur. Quand je fais le tour de ce pays, qu’est-ce que je constate ? Parfois on n’a pas un infirmier diplômé d’Etat. L’initiative au départ consistait à demander aux partenaires de m’aider à construire de postes de santé dans des villages pour sauver des vies humaines. En présentant ce projet à Rome, les partenaires m’ont dit dans chaque poste de santé, il te faut un infirmier diplômé d’Etat, hors les réalités de mon pays montrent que les infirmiers préfèrent travailler pour le compte des ONG.  J’ai décidé de changer le paradigme pour créer un institut supérieur des techniques médicales. Je vais former des gens avec option de repartir dans leur milieu pour pouvoir aider, soigner et guérir les gens ».

L’ISTM, situé au quartier Kassaï dans le 7ème Arrondissement de la ville de Bangui a une capacité d’accueil de 300 étudiants avec régime internat soit 100 étudiants par salle.

L’accès à l’institut est conditionné par un test d’entrée ouvert aux bacheliers toutes séries confondue pour une durée de 3 ans. Leur formation sera assurée par des professeurs et intervenants venant de l’extérieur.

Anthony-Sibanda