Les agences du système des Nations-Unies ont passé en revue du 28 au 29 avril 2022 les réalisations de 2021 avant de lancer le processus d’élaboration de la planification 2023-2027.

Le Plan-Cadre d’Assistance des Nations Unies (UNDAF+ 2018-2021) pour la République Centrafricaine a été élaboré afin d’accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre des priorités nationales contenues dans le Plan national de Relèvement et de Consolidation de la Paix (RCPCA 2017-2021). Suite à la prolongation du RCPCA jusqu’en 2023, l’UNDAF+ a également été prolongé d’une année supplémentaire et prend fin au 31 décembre 2022.

L’UNDAF+ s’articule autour de trois domaines prioritaires : Consolidation de la paix, de la sécurité et de la cohésion sociale ; Bien-être social et équité ; et  Relèvement économique et durable, qui déclinent les contributions collectives et coordonnées de Nations unies aux priorités nationales et s’alignent aux piliers du RCPCA.

C’est pour rendre compte des résultats atteints par la mise en œuvre des projets de  l’UNDAF+ de l’an 2021, que le Ministère du Plan, de l’Economie et de la Coopération Internationale en collaboration avec les partenaires des Nations-unies a organisé cet atelier de deux jours à la Caisse Nationale de Sécurité à Bangui. Ledit atelier a regroupé toutes les parties prenantes.

L’objectif de cette évaluation est d’apprécier de manière quantitative et qualitative la contribution des Nations-Unies à l’atteinte des priorités nationales contenues dans le RCPCA et des progrès réalisés par la RCA vers l’atteinte des Objectifs de Développement Durables (ODD).

Le Premier Ministre Félix Moloua, qui a présidé cette session soutient que le RCPCA est un cadre global qui met en exergue tous les besoins du pays dans tous les secteurs et chaque partenaire qui vient s’inscrit dedans. « L’UNDAF  constitue la réponse du système des Nations Unies », a-t-il expliqué.

Selon le premier ministre Centrafricain, beaucoup des réalisations ont été faites dans ce cadre mais il n y a pas eu assez de communication autour de ces réalisations. Il interpelle les partenaires et surtout la presse à communiquer autour des réalisations dans le cadre dudit programme : « Notre pays sort de loin et l’impression qui se dégage est comme si rien n’a été fait. Or, beaucoup de choses ont été faites. Donc, il faut consolider ces acquis, s’appuyer sur cela pour se projeter vers l’avenir. Il est important alors que la presse communique davantage autour de ce qui est déjà fait pour qu’on évite de tomber dans un éternel recommencement ».

Trois grands piliers à savoir, la gouvernance, le genre et l’environnement et le changement climatique ont  été menés auprès des communautés ciblées dans le cadre de l’UNDAF+ comme souligne le représentant par intérim du PNUD, Laurent Rudasingwa, « sur le plan sécuritaire, nous avons contribué à la consolidation de la paix à travers le déploiement des Forces armées Centrafricaines et les forces de sécurité intérieure, nous contribuons aussi à l’amélioration du système sanitaire en faisant la prise en charge des enfants malnutris et autres. Et en ce qui concerne le relèvement économique de la RCA, plusieurs actions ont été également menées à savoir le renforcement du capital humain, nous encourageons aussi les associations villageoises en crédit pour ne citer que cela », a-t-il énuméré.

En effet, beaucoup d’actions sont menées dans le cadre de UNDAF+ mais des manquements sont  remarqués lors des réalisations. Des leçons sont également apprises. Pour répondre à cela, des recommandations ont été formulées afin de rendre efficaces et d’adapter les résultats du prochain projet.

Cet atelier a regroupé différents acteurs et départements dans le cadre de cette revue annuelle pour rendre compte des résultats atteints et identifier de nouvelles priorités dans le cadre de UNDAF+.

UNSDCF, un nouveau cadre de coopération Nations-Unies/RCA

Le prochain Plan-Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement Durable (UNSDCF 2023-2027), comprendra un exercice conjoint d’identification de priorités pour le prochain cycle de programmation.

L’UNSDCF est préparé pendant une période stratégique, marquée à la fois par l’arrivée à échéance de l’UNDAF+ 2018-2022, et surtout par les changements majeurs récents dans le contexte politique, social et économique de la RCA.

Il sera le document de référence des Nations Unies permettant de planifier et de mener des actions d’appui à la mise en œuvre du programme de développement durable à l’horizon 2030 (Agenda 2030) en RCA.

Couvrant la période 2023-2027, il régira l’ensemble du cycle de programmation organisant la planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de l’action collective conduite par le système des Nations-Unies.

Belvia Espérance Refeibona