L’Assistance Technique de l’Union Européenne auprès du Ministère chargé de la Justice de la Promotion des Droits Humains et de la Bonne Gouvernance (Altair) a organisé le Jeudi 3 Novembre 2022, une session d’échanges sur la présidence de l’audience criminelle.

Quatre points ont été passés au peigne fin par l’expert de l’Union Européenne, M.  Arsène SENDE avec les membres de la Cour,  à savoir : la préparation de l’audience ; la conduite de l’audience ; l’instruction des affaires à l’audience et la clôture des débats.

Quelques techniques et conseils pratiques sur ces différents points ont été présentés suivis des échanges et partages de bonnes pratiques.

Trois schémas du déroulement de l’audience selon la nature des affaires, le nombre des accusés, la présence ou l’absence des accusés, des témoins et des parties civiles  à la barre, ont été également  précisés.

Les pouvoirs du Président relatifs à la police de l’audience ont permis d’évoquer, les questions concernant  le huis clos,  les incidents et les délits d’audience.

L’expert a rappelé en substance dans ses conseils pratiques que : « le Président d’audience, comme le représentant du Ministère public, doit s’exprimer à l’égard de tous les acteurs du procès, avec la même objectivité et s’abstenir d’utiliser dans ses écrits comme dans ses propos, des expressions ou commentaires déplacés, condescendants, vexatoires ou méprisants».

Cette session qui intervient à la veille de la 2ème session criminelle de la cour d’appel de Bangui a été hautement appréciée par les membres de cette juridiction.

Oubangui Médias