Clôture mercredi 12 octobre 2022 d’une importante réunion des membres du groupe de travail forestière de la Commission des forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) venus de différents horizons. Cette réunion a eu lieu du 10 au 12 octobre à Bangui.

L’objet de cette rencontre était de restituer aux pays les résolutions et recommandations prises lors du 15eme congrès forestier Mondial (CFM-15) et le 17e Forum des Nations Unies sur le Forêts (FNUF-17) où l’équipe du secrétariat exécutif de la COMIFAC, les pays membres et certains partenaires techniques et financiers de la COMIFAC y ont participé.

Il était question aussi d’examiner les textes juridiques en cours d’instruction notamment sur l’interdiction d’exploitation de grumes à partir de 2023 et les règlements adoptés par le parlement européen sur zéro déforestation/ diligence raisonnée.

Anicet Ngomin ingénieur des Eaux et Forets Hors Echelle, Spécialiste en technologie des semences végétales, expert en APV/FLEG donne des précisions : « Nous poursuivions dans le cadre de cette session certain nombre des objectifs notamment, il fallait restituer les conclusions de dernier forum des Nations-Unies et faire un partage d’information sur les grandes lignes qui ont été retenues par rapport à ces deux fora internationaux au niveau des quels la COMIFAC a pris part. Donc,  il faudrait faire nos restituions pour faire en sorte que les participants ou les représentants des pays soient au courant de ce qui a été dit ainsi que des recommandations », dit-il.

La COMIFAC, Commission des Forêts d’Afrique Centrale est une organisation Internationale reconnue pour son rôle dans l’intégration sous régionale en matière de conservation et de gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers. Elle est née de la matérialisation des engagements souscrits en mars 1999 dans la « déclaration de Yaoundé » par les chefs d’État d’Afrique Centrale. La COMIFAC regroupe en son sein 10 pays membres qui sont: Le Tchad, le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Rwanda, la RCA, la RDC, le Sao Tomé et Principe.

Il y a plusieurs groupes de travail dans la COMIFAC parmi lesquels le Groupe de Travail Gouvernance Forestière (GTGF) qui est une plateforme de promotion et de partage d’expérience, de mutualisation des efforts et de l’apprentissage mutuel entre les pays membres et les institutions partenaires. Il est attendu du GTGF, des orientations pour l’arrimage des instruments politiques, législatifs, normatifs et institutionnels régissant le secteur forêts-environnement aux grands principes qui structurent la bonne gouvernance.

Dorcas Bangui Yabanga