Plusieurs commerçants et particuliers sont victimes de double taxations douanières sur l’axe Bangui-Garoua Mboulay.

Depuis l’intervention de la mission économique russe auprès de la douane centrafricaine pour lutter contre les fraudes et la corruption, des douaniers encore mouillés dans cette pratique développent des nouvelles méthodes pour taxer à nouveau des marchandises en provenance de Beloko, et ceci au niveau de PK 26 proche de la capitale.

Un particulier qui a pu dédouaner ses marchandises à Beloko était contraint de payer au PK26. Selon ses témoignages et des pièces à notre disposition, il a fait la première douane le 26 mai d’un montant de 42.851 fcfa. Arrivé au PK 26, malgré la présentation de la quittance, il a été contraint de payer 26.ooo fcfa avant de voir passer ses marchandises.

« Vos histoires de Beloko avec les russes vous engagent », aurait lancé ce douanier à ce client.

Des investigations sont en cours pour avoir la version des faits des responsables de la douane.

Rédaction