L’Energie Centrafricaine (ENERCA) est en phase du dédoublement de ses capacités de production et de fourniture d’électricité, grâce à la fin des travaux de l’Usine de Boali 2. Une visite sur les sites de l’ENERCA a été organisée jeudi 17 juin 2021.

Cette visite de suivi des travaux sur les sites de l’ENERCA a été conduite par le ministre conseiller en Economie à la Présidence Claude Rameaux Biro, suivi de Lazare Dokoula, ministre conseiller en Finances et Président du Conseil d’Administration de l’ENERCA et du ministre conseiller en Communication, porte-parole de la Présidence Albert Yaloke-Mokpem. Elle  est guidée par le Directeur Général de l’ENERCA Thierry Patient Bendima.

Le dédoublement passera par quoi ?

Sur le site du central thermique de Bangui, quatre (4) générateurs ont été installés. Ces générateurs, acquis sur Fonds Saoudien permettront de disposer de 10 Mégawatt de plus sur les 10 existants.

Le site B de l’ENERCA située à Gobango dans le 4eme arrondissement de Bangui est en chantier. Sur ce site, il est question des travaux d’élévation de tension. Même projet sur le site de Boali 1. Les travaux en cours permettront d’élever la tension de 63 à 110 Mégawatt.

Sur le site de Boali 2, l’usine a dédoublé ses capacités de production et de fourniture en électricité. Les travaux lancés en 2019 ont pris fin.

«Nous sommes très satisfaits parque, sur le site de Boali 2, il s’agit actuellement de la réception technique, c’est-à-dire que les travaux sont finis. Si tout se passe bien, en juillet, ça sera la mise en service. Nous félicitons l’équipe de l’ENERCA et les entreprises qui ont fait les travaux », s’est exprimé le ministre conseiller Claude Rameaux Biro. 

Pour le ministre, la fourniture en électricité fait partie des priorités du président Centrafricain, Faustin Archange Touadera. « Le président de la République accorde une importance particulière à l’électricité. Ce problème est devenu chronique dans le pays, c’est pourquoi au cours de son mandat, il voudrait bien donner de l’électricité 24h /24h à la population afin d’améliorer les conditions de vie et de permettre aux entreprises  d’augmenter leurs productions. Déjà en mai 2016, le président a inauguré les travaux de Boali 1. Il est revenu ici en mars  2019 pour lancer les travaux du doublement de la capacité de production d’ENERCA », a ajouté le ministre Conseiller.

Parallèlement à ces projets, un autre consiste à électrifier des villages tout au long de l’Axe Boali. A travers le projet AEC, les travaux d’installation se poursuivent pour permettre la fourniture d’électricité aux 9 villages, allant de Pk 26 au village Mardochée. Un transformateur est en cours d’installation à Bogoula, situé à 60 Km de Bangui.

Pour permettre à l’ENERCA de fournir l’électricité 24h /24h, il faut encore des investissements complémentaires. Un déséquilibre existe entre l’offre et la demande qui demeure toujours supérieure.

Fridolin Ngoulou