La publication selon laquelle le ministre conseiller à la présidence monsieur Fidèle Gouandjika, et plusieurs ministres sont interpellés, à l’aéroport Bangui M’Poko en fuyant, abandonnant le gouvernement est une information mensongère dont le but consiste à manipuler l’opinion publique sur la situation sécuritaire actuelle selon les autorités centrafricaines.

Publiée il y’a quelques jours par un internaute, cette information est devenue très virale sur le réseau social Facebook, puis relayée dans des différents groupes de partage d’information. L’information affirme que : « Gouandjika et plusieurs ministres voulaient abandonner Touadera, en fuyant ils sont interpelés, attrapés et arrêtés à Aéroport ». Attention méfiez-vous ceci est une fausse information.

Une information inventée selon le porte-parole du gouvernement

Dans le cadre de la vérification des faits, notre rédaction du Fact-checking de Centrafrique a pu contacter le porteur-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui qui qualifie cette information de fake news et précise par ailleurs : « aucun membre du gouvernement n’a quitté le pays. Ils sont bel et bien tous à Bangui ». A-t-il-affirmé à notre rédaction.

Dans la même lignée notre rédaction a échangé aussi avec le ministre conseiller à la présidence, Fidèle Gouandjika qui dément cette information en ces termes : « C’est faux! Il n’y a aucune preuve Sinon on m’aurait filmé à l’aéroport. Cette information est une information mensongère dans l’optique de conduire les centrafricains dans l’erreur » à-expliqué Fidèle Gouandjika.

Faisons attention aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux en ces temps de crise en République Centrafricaine, car les fausses informations induisent en erreur.

La rédaction de Fact-checking AFC

Vous voulez vérifier une information qui vous parait douteuse ou fausse ? Contacter notre rédaction de Fact-checking AFC au +236 75 38