« Je suis orpheline de père, c’est ma mère qui s’occupe de moi mais elle ne dispose pas assez de moyen financier pour m’offrir des kits scolaires. Heureusement que ces mamans nous ont donné des cahiers. Je suis vraiment heureuse et je remercie de tout mon cœur ces mamans et que le Seigneur les bénisse ».

Ceci est le témoignage de Maylice Tanga, âgée de 12 ans qui fréquente la classe de CM2 et qui est heureuse bénéficiaire des kits scolaires offertes par l’Association des Femmes Croyantes pour le soutien aux Démunis (AFCD) du quartier Miskine dans le 5èm arrondissement de Bangui. 

En effet, la rentrée scolaire 2021-2022 a été lancée depuis le 18 octobre dernier par le gouvernement centrafricain.

Sachant que l’éducation est un droit pour tous les enfants, il est important de leur favoriser l’accès afin de garantir un avenir meilleur pour eux-mêmes ainsi que pour la nation centrafricaine.

 Cependant les multiples crises qui ont secoué le pays, ont occasionné le décès des plusieurs parents. Une triste situation car beaucoup d’enfants se sont retrouvés orphelins. De ce fait, ils se retrouvent face à leur destin. Ces enfants étant démunis, abandonnent parfois l’école dès le bas âge faute de fourniture scolaire.

Ce qui entrave à leur réussite et constitue une perte pour toute la république.

C’est dans cette situation que l’Association des Femmes Croyantes pour le soutien aux Démunis a voulu secourir certains de ces enfants pour contribuer à leur réussite.

Pour ce faire, ladite association a remis le vendredi 22 octobre 2021 aux orphelins de ce secteur Miskine.

« Nous avons décidé d’apporter notre soutien à ces enfants dans l’optique de contribuer à leur avenir. Nous leur avons donné des cahiers qui sont les premiers outils d’un écolier et nous allons assurer leur suivi à l’école pour évaluer leur niveau au fur et à mesure », a expliqué Adorant Leslie Mboli, Vice-présidente de l’AFCD.

Selon la présidente de cette association Anne Rose Nambeam, « C’est l’amour du prochain qui nous a poussé à leur remettre ces fournitures. Nous sommes des femmes croyantes alors nous volons mettre en pratique comme des femmes vertueuses, ce que la Bible nous enseigne en matière de secours des orphelins », a-t-elle souligné.

Au total, ils sont 37 enfants orphelins âgés entre 04 à 15 ans à pouvoir bénéficier de ces kits. Un fait qui a apporté une lueur d’espoir dans leur vie.

A en croire Anne Rose Nambeam, l’association où elle assure la présidence a encore plusieurs activités à réaliser auprès des veuves et orphelins. Cependant, leur moyen financier n’est pas suffisant pour supporter le budget établit.

Elle appelle ainsi les organisations et les personnes de bonne fois de leur apporter de l’aide multiforme les permettant de pérenniser ces différentes actions qui s’inscrivent dans le cadre d’assistance humanitaire et sociale.

Précisons que c’est depuis plus de trois (03) ans que l’Association des Femmes Croyantes pour le soutien aux Démunis a commencé ses œuvres.

Elle affirme aussi que les différentes activités que l’AFCD a réalisé jusqu’à ce jour sont financées sur contribution de tous les membres de cette association.

 Brice Ledoux Saramalet