A deux mois des élections groupées en Centrafrique, une visite conjointe Nation-Unies, la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) et l’Union Africaine (UA) a séjourné à Bangui de 27 au 30 octobre 2020.

Cette mission est conduite respectivement par l secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de paix, M. Jean-Pierre Lacroix, le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, l’Ambassadeur Smaïl Chergui et le Président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), l’Ambassadeur Gilberto Da Piedade Veríssimo.  Cette visite fait partie des initiatives concertées et permanentes entre les organisations partenaires en appui au processus politique et de paix en RCA.

L’organisation des élections était au centre de cette mission, mais aussi la mise en œuvre de l’accord politique pour la paix et la réconciliation.

Dans un communiqué conjoint, les hauts responsables des Nations unies, de l’Union africaine et de la CEEAC, se félicitent des avancées significatives dans les préparatifs des élections présidentielles et législatives, dont le premier tour est prévu le 27 décembre.

« Les hauts responsables des organisations partenaires invitent les acteurs politiques et toutes les parties prenantes à privilégier le dialogue et la concertation pour la tenue d’élections pacifiques, libres, inclusives, transparentes et crédibles, dans le respect des délais constitutionnels », souligne le communiqué.

A ce titre, ils ont souligné l’importance d’une participation active de toute la société centrafricaine au processus électoral sur toute l’étendue du territoire national et dans la diaspora. Ils encouragent particulièrement une participation déterminante des femmes, y compris en tant que candidates aux élections, ainsi que leur représentativité active au-delà du quota minimum de 35% exigé par la loi. Ils se félicitent déjà du fort taux d’inscription des femmes sur les listes électorales (46,48%).  

Tout en prenant note des défis soulevés par les autorités nationales sur la participation des réfugiés au processus électoral, les organisations partenaires invitent les autorités centrafricaines à poursuivre les efforts visant à créer les conditions favorables au retour volontaire, sûr et digne des réfugiés et leur participation dans la vie socio-économique et politique du pays. Les élections prochaines sont convoquées pour le 27 décembre 2020.  /Fridolin Ngoulou