Les Fauves de Bas-Oubangui sont arrivés depuis hier à Kigali capitale Rwandaise. Ils vont livrer un match amical Aller et Retour avec le Rwanda pour mieux préparer les éliminatoires de la coupe du Monde.

Ils sont 28 Fauves à être sélectionnés au sein de l’équipe nationale. François Zahoui le sélectionneur de l’équipe nationale Centrafricaine a dévoilé la liste de ses athlètes prêts à livrer les matchs de la double confrontation à Kigali le Mardi 01 Juin lors d’une conférence de presse ténue à Bangui au siège de La Fédération Centrafricaine de Football (FCF). Le technicien ivoirien a fait appel à 28 joueurs, 10 de la diaspora et 18 au niveau local. Il s’agit de :  

Prince SAMOLAH du Stade Centrafricain (SCAF), Elvis SAMOLAH de l’AS Tempête Mocaf, , Levant Paterne GBAWITO (Olympique Réal de Bangui), Khamis, DIGOL-NDOZANGUE, Raphael Marc YAPENDE (Olympique Réal de Bangui), Jean Michel YANGAO (Olympique Réal de Bangui), Dylan MBOUMBOUNI (Cholet SO), Cédric YAMBERE (RWD Molenbeek), Saint-Cyr NGAM-NGAM (Diplomate Football du 8ème ), Calvin BOMBO (Troyes Estac), Roland DAMBETI (FC Cote Blue), Géoffrey KONDOGBIA (Athlético Madrid) , Georgina M’VONDO ZE (FC Gueugnon), Arnaud TATTEVIN (Paris FC), Moustapha DIME (Red-Star), Isaac NGOMA (Jeunesse Sporting de Bégoua), Saint-Fort DIMOKOYEN (Anges de Fatima), Gisbert ZARAMBAUD (Jura Sud Foot), Trésor TOROPITE (l’AS Tempête Mocaf), Wilfried ZAHIBOU ( Dundalk FC), Sadock NDOBE ( Anges de Fatima), Jospin GOAPANDIA (Anges de Fatima), Salif KEITA (SCAF), Ralph KOTTOY (US Granville), Amores DERTIN (SCAF), Delphin MOKONOU (DFC8), Théodore YAWENENDJI (SCAF).

Les Fauves vont livrer deux matchs amicaux contre l’équipe nationale Rwandaise le 04 et le 07 Juin. Pour la RCA qui se trouve dans un même groupe avec le Cap-Vert, le Liberia et le Nigéria cette étape est une occasion qui va lui permettre de mieux préparer les éliminatoires du Mondial.

Sur les 10 joueurs de la diaspora 8 évoluent dans le championnat français, 1 de la Belgique et le Capitaine emblématique, Champion d’Espagne Geoffrey KONDOGBIA.

Par Anthony SIBANDA