Le marché à proximité de SEGA (Société d’Etat de Gestion des Abattoirs) se trouve toujours dans un état de l’insalubrité à outrance. Cette situation devient de plus en plus désagréable et inquiète les habitants du quartier.

Ce jeudi 20 Octobre 2022, à 9h00, Oubangui Médias s’est rendu dans le 6ème arrondissement précisément au quartier Linguissa tout près de la rivière Oubangui. Nous constatons que le marché se trouve dans un état de l’insalubrité alarmante. C’est un marché qui accueille presque tous les habitants des arrondissements de Bangui pour acheter la viande de bœuf sortie de l’abattoir ainsi que des légumes.

Les vendeuses des légumes au marché  de la SEGA se plaignent de la mauvaise gestion et les conditions d’hygiènes du marché. Partout où l’on passe,  la boue et la saleté remplissent le lieu des ventes des bœufs et des légumes. Elles vendent les légumes par terre sur les objets ou dans une cuvette abimée. Cette manière de vendre n’est pas appréciable par les clients.

Pour ce boucher qui requiert l’anonymat le service d’hygiène n’a pas la volonté de rendre propre le marché. « Au début, on travaillait ensemble avec les services de la mairie de Petevo afin de rendre notre marché bien propre et du coup, la mairie a abandonné le marché et nos efforts restent sans consolidation. Les ordures sont entassées mais c’est à la mairie de les enlever », a-t-il souligné.

Mathieu un jeune habitant de la localité se plaint de la dégradation de la route : « les passants ne peuvent pas circuler à pied, ils sont obligés de contourner dans la concession des gens afin d’atteindre le marché et parfois ils prennent la moto. Cette situation lamentable décourage la population de fréquenter ce marché de proximité. C’est la raison qui pousse les commerçants à sortir sur la grande voie publique pour vendre leurs marchandises. Il y a manque de volonté d’assainir ce marché qui produit les viandes mangés par tout le monde », a-t-il déploré.

Des odeurs nauséabondes de l’abattoir ne donnent pas l’envie de fréquenter ce lieu.

Chaque année,  pendant la saison pluvieuse,  la situation devient de plus en plus désagréable. La Mairie de Petevo et les services des travaux publics sont interpellés par la population environnante afin de trouver des solutions à ces problèmes. La Direction générale de la SEGA n’était pas disponible pour répondre à Oubangui Médias.                                                  

Loïc Mbombo