Au moins 109 ménages, représentant des déplacés internes ont reçu des vivres le 3 mars dernier à Bocaranga.

L’identification des bénéficiers est faite à base de profilage fait lors de l’évaluation des besoins par l’ONG I3D en janvier dernier  à partir de la base des données de l’UNHCR.

La distribution est faite dans la cour de la Mairie de Bocaranga en présence des autorités  administratives et locales dont le président de la délégation spéciale de la commune de Bocaranga et le coordonnateur du programme de l’ONG I3D Evariste Mbayélao.

Les bénéficiers viennent des villages proches de Koui. Ils ont reçu 5litres d’huile par ménage, 25 Kg du riz blanc, de l’huile de cuisine, de l’arachide et du haricot.

Dans son discours, le président de la délégation spéciale de la commune de Bocaranga a fait le plaidoyer pour que les acteurs humanitaires appuient aussi les familles d’accueil qui, en acceptant les personnes déplacées se trouvent avec des charges supplémentaires pour leurs foyers.

Cette activité humanitaire marque l’inauguration du sous-bureau de l’ONG I3D à Bocaranga, élargissant ainsi les zones d’interventions de cette ONG dans le nord-ouest après Nola et Bayanga dans le sud-ouest, Bouar à l’Ouest, Bossangoa, Paoua et Bossembele au nord.

Cette distribution est faite grâce à l’appui financier de l’ONG polonaise Dla Swiata.

Oubangui Médias