Au total 1311 nouveaux éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) ont bouclé la formation Elémentaire Toutes Armes (FETA). Ils ont été présentés au drapeau mercredi 9 mars en présence du président de la République Faustin Archange Touadera au Camp Kassaï dans le 7e arrondissement de Bangui.

Ils étaient 702 jeunes recrues du centre d’instruction de Bouar et 609 du centre de Kassaï de Bangui, un effectif de 1311 à rejoindre les rangs des FACA dont la montée en puissance n’est plus à démonter. Ils ont suivi une formation de 3 mois et viennent s’ajouter aux huit autres bataillons de militaires.

En effet, ces jeunes soldats ont reçu des connaissances axées sur l’acquisition des techniques et tactiques de combats, sur les armements divers, les techniques d’autodéfenses, de secourisme, le droit international humanitaire mais surtout le règlement de discipline générale dans les armées. 

A en croire, le Chef suprême des armées Faustin Archange Touadera sa vision est de bâtir une armée républicaine jeune, pluriethnique, forte, puissante et dynamique afin d’assurer la protection de la population et l’intégrité du territoire nationale. « La RCA demeure toujours un pays post conflit. Il faut que les jeunes soient recrutés dans l’armée et ces jeunes aiment bien être incorporés dans l’armée. Avec l’État-major, le ministère de la défense et le gouvernement, nous ferons tout en notre pouvoir pour ces jeunes qui veulent protéger leur pays contre les dangers qui sont à venir, il faut les former pour sécuriser le peuple centrafricain et les institutions de l’État, afin de favoriser le développement du pays », a-t-il déclaré

Selon le Président de la République la paix en Centrafrique dépendra du travail qui est fait par l’armée. « C’est ainsi que nous voudrions prendre ce moment de féliciter nos jeunes, nous leur demandons de bien faire leur travail pour que la paix revienne doucement dans le pays », a-t-il souligné.

Quant au Chef d’État-Major des armées, le général Zéphyrin Mamadou, «l’État-major des armées est à la première ligne sur tous les fronts et doit assumer ces missions régaliennes et conjugue en même temps le déploiement des troupes sur le terrain, aux fronts et aussi coordonne la formation des jeunes recrues ».

En outre, Zéphyrin Mamadou a fait savoir sa grande satisfaction. « Nos 1311 soldats, j’en suis persuader ont été bien formés. Leurs courages, leurs bravoures et leurs énergies débordantes sont les atouts majeurs pour barrer la route aux ennemis de la paix, au nom de l’Etat-Major des armées. Je tiens à féliciter les instructeurs FACA pour toute l’attention accordée dans l’encadrement de nos jeunes, le savoir être du militaire et la discipline dans les armées et aussi surtout de leurs inculquer la valeur fondamentale du militaire ».

L’armée centrafricaine monte actuellement en puissance et fait face à la menace des groupes armés dont leurs capacités ont été considérablement réduites à l’issue des assauts lancés depuis un an pour libérer le territoire.

Assimby Komodou