Le cabinet Oubangui Stat Consulting a ouvert ses portes le lundi 24 janvier 2022 à Bangui. Il focalisera ses activités sur les collectes des données fiables et informatisées et le renforcement des capacités des étudiants.

La numérisation avec le haut débit d’Internet a fait balancer aujourd’hui le monde dans le système de la collecte des données informatiques. Ces données orientent souvent des grandes décisions du fait que cela constitue des informations fiables.

Nul ne doute aujourd’hui que l’information numérique en plus de sa vitesse à travers le monde est aussi la mieux enregistrée ou sauvegardée grâce au système de la digitalisation. Sous d’autres cieux, il existe plusieurs organisations qui sont spécialisées dans la collecte des données informatisées. Cela est possible à travers la qualité et le débit de l’internet.

Cependant en Centrafrique, il est difficile d’avoir accès à ces données qui sont des mines d’informations. De manière officielle, seul l’Institut Centrafricain des Statistiques et des Etudes Economiques et Sociales (ICASEES) assure cette fonction. Cela montre combien de fois la tâche est difficile d’où nécessité de mettre en place d’autres structures de ce genre.

C’est dans cette optique qu’un Cabinet de d’études statistiques dénommé « Oubangui Stat Consulting » vient de s’installer dans le pays. Pour les initiateurs  de ce cabinet, la République centrafricaine dispose actuellement de la 3G  et certaines entreprises sont passées au numérique et à la digitalisation pour pouvoir optimiser et maximiser la chance de réussite de leurs projets. On compte actuellement une centaine d’ONG (locales et internationales), des startups, des organismes qui œuvrent pour le développement du pays à travers les projets, la vente, la conception et le conseil.

« Pour adopter une meilleure stratégie, il faut avoir de bonnes informations et pour de bonne informations, il faut avoir des données de qualité. L’ICASEES s’est battu depuis de longues années pour la production des données afin de répondre aux besoins des acteurs qui restent sur leur soif. A cet effet, il est indispensable d’avoir d’autres en matière des données pour faire face à ce problème », a expliqué Josué-Honoré  Dasse-Te-Ngbokota, directeur général de  Oubangui Stat Consulting.

Ledit cabinet œuvre dans le domaine de la conception digitale, la formation en prêtant main forte aux étudiants surtout d’avoir une ouverture sur le monde d’emploi, l’appui aux études et le conseil stratégique. Pour ce faire,  Josué-Honoré  Dasse-Te-Ngbokota précise : « Nous avons adopté cinq stratégies qui viennent à fournir un appui sur le programme du capital humain en la matière de statistiques aux entreprises pour la mise en place des systèmes de gestion des données et tableau de bord de pilotage, pour la réalisation des études, d’évaluations et un accès facile et libre aux données de recherches et d’affaires ».

La cérémonie d’ouverture dudit cabinet s’était déroulée au quartier Fouh à Bangui, en présence de Jocelyn Sylver Miango-Vondo, Directeur général au ministère de la promotion des Petites et Moyennes Entreprises, des représentants de l’ICASEES, des  membres du bureau du Collectif des jeunes entrepreneurs centrafricains (COJEC) et plusieurs autres acteurs. 

Brice Ledoux Saramalet