Le peuple centrafricain a commémoré le 63e anniversaire de la disparition de Barthélémy Baganda, président fondateur de la république centrafricaine.

Le 29 mars de chaque année, le peuple centrafricain dans son ensemble, commémore l’anniversaire du décès de feu Barthélemy Boganda, Président Fondateur et père de l’indépendance de la République Centrafricaine.

A cette occasion, le Président de la République, le Pr Faustin Archange Touadera a d’abord déposé en début de la matinée du mardi 29 mars 2022, une gerbe de fleurs sur le monument Barthélémy Boganda situé dans le 2ème arrondissement de Bangui. Ensuite, le Président Touadera s’est rendu au village Bobangui, situé dans la préfecture de la Lobaye à 89 Km de la ville de Bangui, où il allumé la flamme éternelle avant de déposer à nouveau une gerbe de fleurs sur le mausolée de l’illustre disparu.

Interrogé par la presse sur la célébration de ce jour mémorable du 29 mars qui intervient 2 jours après la fin du dialogue républicain, le Président Touadera a déclaré que c’est un devoir de mémoire à l’égard de feu Barthélémy Boganda, fondateur et père de l’indépendance de la République Centrafricaine.  « Cette traditionnelle commémoration en mémoire du Président fondateur Barthélémy Boganda permet de partager à la jeunesse Centrafricaine, les idéaux de ce grand homme qui a marqué positivement l’histoire politique de la République Centrafricaine ». Ces idéaux, dit le Chef de l’Etat centrafricain, sont ancrées dans les trois devises qu’il a léguées à la Nation Centrafricaine à savoir : l’Unité – la Dignité -et le Travail.

Le Président de la République Faustin Archange Touadera a profité de l’occasion pour lancer les travaux de la construction à Bobangui d’un musée et d’une salle de conférence en la mémoire du feu Barthélémy Boganda.

La Renaissance