Aujourd’hui, l’Ambassadeur Lucy Tamlyn a rendu visite au Ministre de la Santé et de la Population Pierre Somsé pour discuter du soutien des Etats-Unis à la campagne de vaccination COVID-19 en République Centrafricaine.  Cela inclut le dernier don des Etats-Unis de 168 300 doses le 19 novembre.   

Depuis le 2 juillet, les États-Unis ont donné 806 700 doses de vaccin COVID-19 à la RCA.  Tous les vaccins étant des vaccins Johnson & Johnson, qui ne nécessitent qu’une seule dose.    

« Les États-Unis sont fiers de servir d’arsenal de vaccins efficaces COVID-19 à la République centrafricaine et au monde entier », a déclaré l’ambassadrice américaine Lucy Tamlyn. « Nos dons de vaccins montrent notre partenariat sincère et notre engagement à long terme en République centrafricaine. » 

 Les vaccins aident à réduire le risque d’impacts plus graves du COVID-19, tels que l’hospitalisation et la mort. 

Les vaccins, lorsqu’ils sont associés à d’autres mesures préventives, contribuent également à réduire la propagation du COVID-19.   

 La discussion d’aujourd’hui tombe à point nommé, alors que le monde continue de réagir à la nouvelle émergence de la variante Omicron du COVID-19.  

Soutien des États-Unis à la Campagne de vaccination contre la COVID-19  en République centrafricaine

Les États-Unis ont fait don de 806 700 vaccins contre la COVID-19 à la RCA depuis le 2 juillet 2021 :

2 juillet : 302 400

30 octobre : 336 000

19 novembre : 168 300

Total : 806 700

Tous les dons sont des vaccins Johnson & Johnson qui ne nécessitent qu’une seule utilisation pour être efficaces. Les vaccins J&J ne nécessitent pas non plus d’entreposage frigorifique extrême, ce qui les rend particulièrement utiles pour vacciner les populations à l’extérieur de Bangui.

Les vaccins aident à réduire le risque d’effets plus graves de la COVID-19, comme l’hospitalisation et le décès. Les vaccins, lorsqu’ils sont intégrés à d’autres mesures préventives, contribuent également à réduire la propagation de la COVID-19.

Les États-Unis se sont engagés à donner 1,1 milliard de doses de vaccin contre la COVID-19 à des fins d’utilisation mondiale d’ici 2022, et ils distribuent activement des doses à des pays partout dans le monde depuis juin. Les États-Unis se sont engagés à servir d’arsenal mondial pour les vaccins contre la COVID-19.

Alors que le monde continue de réagir à la nouvelle émergence de la variante Omicron de la COVID-19, les États-Unis restent déterminés à poursuivre leur partenariat sincère avec le peuple centrafricain pour lutter avec succès contre la COVID-19 et y mettre fin.

                                                  AMBASSY USA