Candidat du parti, le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) aux dernières présidentielles, Désiré Bilal Nzanga Kolingba est décédé très tôt dans la matinée du 25 avril 2021 à Kinshasa (RD Congo) des suites d’une maladie. Cette triste nouvelle a ému ses partisans, la classe politique ainsi que l’opinion nationale.

Qui est Désiré Nzanga Bilal Kolingba ?

Fils aîné de l’ancien Président de la République, le Général d’Armée André Kolingba, Désiré Bilal Nzanga Kolingba est né le 19 août 1956 à Bangui. Après l’obtention de son Baccalauréat série B en 1978 à l’Académie de Caen-France et son Diplôme de Bachelor en Sciences Sociales (Concentration en sciences économiques) en 1983, il décrocha en 1984 un autre diplôme en Coopération Internationale à l’Institut de Développement International et de Coopération de l’Université d’Ottawa au Canada. Cette réussite lui permit d’être recruté comme assistant de recherche à la Banque Mondiale en 1988.

Polyglotte (français et anglais), Désiré Kolingba fut affecté en Centrafrique au titre de chargé de programme à la mission résidente de la Banque Mondiale dans le pays. Poste qu’il assuma jusqu’en 1995.

La carrière politique :

C’est à partir des années 1987 que Désiré Nzanga Bilal Kolingba s’adhéra au Rassemblement Démocratique Centrafrique. Il fut ses premières armes et devint Député de la circonscription de Kembé (Basse-Kotto) en 1998 et siégea à l’Assemblé Nationale. Ensuite, il entra au Gouvernement au poste de Ministre de la Jeunesse, des Sports, de janvier 2004 jusqu’en janvier 2009. Puis, on lui confia le portefeuille du Secrétariat Général du Gouvernement et des Relations avec les Institutions jusqu’en avril 2011. Entretemps, en 2010, il est désigné Membre du Comité Directeur du RDC.

Après le coup d’Etat de Michel Djotodja et sa démission, la RCA organisa l’élection du Président de la Transition en janvier 2014. Cette fois-ci, Désiré pouvait croire à la réalisation de son plus grand rêve. Il était au second tour avec Mme Catherine Samba-Panza. Mais les 128 Conseillers Nationaux (électeurs) donnèrent la majorité des voix à son challenger et il obtint que 53 voix.

A l’instar de tout homme politique, cet échec ne pouvait que raffermir sa détermination. Il fut désigné par le RDC à l’élection présidentielle de 2015. Pour sa première participation, il obtint 12,04%. Une nouvelle fois, bien que malade, il continua le combat politique. L’insécurité et la maladie ne lui permirent vraiment pas de battre campagne. Il fut évacué pour des soins en RD Congo et se contenta de 3,79.

Marié et père d’enfants, Désiré Nzanga Bilal Kolingba était un fervent partisan de la paix.       

Junior Max Endjigbongo