La RCA dispose-t-elle des potentialités en cinématographie ? En tout cas la réponse à cette pertinente question est oui selon Sylviane Gboulou, promotrice du Festival Bangui Fait son Cinéma. Dès son arrivée à l’aéroport Bangui Mpoko, la valeureuse centrafricaine s’est livrée à la presse nationale sur l’organisation de la troisième édition de ce festival.

Le 3e festival Bangui fait son cinéma où plusieurs cinéastes africains sont invités va initialement avoir lieu du 19 au 26 novembre au complexe scolaire Galaxie.

A en croire, Sylviane Gboulou la promotrice de ce festival, des artistes cinéastes africains comme Fagass Assade, Gustave Sorgo, Habi Touré, Van Vicker connu dans le film de Beyoncé la fille du président sous le nom de Raje, nous avons aussi Konnie Touré et enfin Mireme Diagne seront de la partie de ce grand moment.

Selon le programme, l’ouverture est prévue au complexe scolaire Galaxie le 19 novembre et du 20 au 25 c’est la grande salle de la conférence du siège de la CEMAC qui va accueillir tous ces moments. Le 26 novembre 2022 sera la clôture de ce grand événement prévue en la salle du complexe scolaire Galaxie bien sûr en présence des autorités du pays. Une initiative soutenue par le ministère des arts et de la culture et placée sous le très haut patronage du Président de la République, Faustin-Archange Touadéra.

L’objet de cette organisation est de prouver au monde entier que la RCA est aussi capable de réaliser aussi des films comme les autres pays africains.

Suite à l’incursion de la Séléka en 2013 comme conséquence, des actes d’incivisme sont enregistrés, et qui ont terni l’image de la RCA à l’international. Après le retour à l’ordre constitutionnel en 2016, il est judicieux que la page soit définitivement tournée avec le concours des dignes filles et fils de ce pays. Ce festival est un grand pas pour convaincre les investisseurs étrangers de revenir afin de contribuer d’une manière ou d’une autre au développement de ce beau pays.

L’heure n’est plus à division et aux débats stériles mais si chaque centrafricain fait valoir son savoir-faire, le pays connaîtra un développement scientifique, artistique, culturel et socio-économique.

Christian Steve Singa