C’est à travers une grande marche organisée par le « collectif de Bimbo 1 non à la poussière », le lundi 18 avril que la population a manifesté sa reconnaissance envers les autorités du pays suite au démarrage des travaux de reconstruction de l’axe Pétevo-Bimbo, entrepris par la Société Africaine de Génie Civil et d’ingénierie (SAGI). L’axe M’Poko-Bac-Bimbo en passant derrière la Mairie sera aussi pris en compte.

Suite au soulèvement de la population de ladite localité au mois de janvier 2022 dernier contre la poussière qui la fragilise, le gouvernement a répondu à leurs plaintes en lançant les travaux de bitumage de cet axe allant de Pétevo au pont PK9. Pour prouver sa résonnance, la population a une organisé une marche dans la localité. Emerson Demba, l’un des organisateurs s’en explique « nous avons organisé cette marche pour remercier le gouvernement qui a entendu nos plaintes et a volé à notre secours en nous déployant la société SAGI pour reconstruire cette route. C’est le commencement des travaux qui nous a rassuré nous tenons à leur adresser nos mercis ».

 A cette occasion, des tee-shirts ont été imprimés avec des messages qu’on peut lire « merci aux autorités centrafricaines ». Des banderoles sur lesquelles on peut voir différentes images. La même source poursuit en affirmant que « Les banderoles ont été conçues selon la vision de Me Crezia Loumande qui a initié cette manifestation. Comme vous pouvez constater, il y a un problème sérieux des routes dans le secteur de Bimbo en allant jusqu’à Nzila. Donc, elle a plusieurs projets dans le secteur de Bimbo et Nzila, mais ces projets ne peuvent se réaliser que si notre route est en bon état » a- t-il ajouté.

Cette marche a été accompagnée par quelques autorités administratives ainsi que les autorités locales, depuis la rue des sœurs pour arriver au pont PK9.

Le route allant de Pétévo au pont pk9 est tombée dans un état de dégradation avancée depuis plusieurs années. La saison sèche est un calvaire pour les habitants du secteur à cause de la poussière. Tandis que la saison pluvieuse un autre calvaire à cause des nids de poule et boues qui occasionnent au quotidien des cas d’accidents de circulation.

Cette réhabilitation est un soulagement pour les habitants de ce secteur. 

Pour les travaux de réhabilitation des routes dans la capitale Bangui, le gouvernement, sur ses fonds propres va mettre au moins 17 milliards de francs CFA. Au total quatre entreprises sont sélectionnées pour les travaux qui vont durer au moins 18 mois.

Le lancement de ces travaux a été fait à Bimbo par le ministre des travaux publics Guysmala Hamza.

Dorcas Bangui Yabanga et Belvia Refeibona