La coopération efficiente du Gouvernement centrafricain vient de marquer une fois de plus l’histoire de la sous-région, un montant historique vient d’être mobilisé auprès de la Banque africaine de développement (BAD) par les autorités pour le financement du projet du corridor 13 Bangui-Brazzaville-Pointe Noire-Ndjamena. $300 millions soit 150 milliards de FCFA c’est le montant.

La cérémonie de la signature de la convention s’est déroulée l’après-midi du lundi 29 novembre 2021 au palais de la Renaissance en présence du Président de la République, Pr. Faustin Archange TOUADERA.

Cette convention qui fait suite au blocage du corridor Douala-Bangui en 2020, va permettre à la RCA d’avoir un autre corridor communément appelé Corridor 13. Dr. Serge Marie NGUESSAN, Directeur Général du Développement régional en Afrique Centrale de la Banque Africaine de Développement BAD dans ses propos a utilisé l’image des pieds de l’Homme pour exprimer la nécessite pour la République Centrafricaine de posséder deux corridors afin de faire bouger positivement son économie. Pour exprimer la gratitude du peuple Centrafricain a l’égard de la Banque africaine de développement. Dr Serge NGUESSAN directeur général du Développement régional en Afrique Centrale de la BAD et M. Mamady SOUARE, représentant résident ont été élévés au grade de Commandeur dans l’ordre de reconnaissance centrafricaine par le Président centrafricain. Il est important de noter que la BAD est un partenaire technique et financier qui a toujours été aux cotés de la RCA pendant que d’autres ont suspendu leur coopération pour X ou Y raison.

Min économie