Le groupe de Communication des Nations-Unies organise du 12 au 14 octobre 2022 à Boali, une retraite dans le but de s’imprégner du plan-cadre de coopération des Nations-Unies pour le Développement Durable (UNSDCF).

L’ouverture des travaux s’est déroulée en la salle de conférence de l’hôte des chutes de Boali dans l’Ombella-M’poko. D’ores et déjà, le système des Nations Unies a entamé le processus d’élaboration de son nouveau UNSDC pour la République Centrafricaine, puisque l’actuel Plan Cadre des Nations-Unies pour l’Assistance au Développement (« UNDAF+) arrive à terme le 31 décembre 2022.

Le Plan Cadre de Coopération des Nations-Unies pour le Développement Durable (UNSDCF) est un document de référence des Nations-Unies pour la planification et la réalisation d’action visant à soutenir la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour le développement durable en RCA.

Dans son intervention, Marie Françoise Umuringa, cheffe du bureau du coordonnateur résident des Nations-Unies en Centrafrique précise que  le groupe de Communication des Nations-Unies a un rôle important à jouer dans la mise en œuvre de ce plan.

Elle poursuit que l’un des objectifs de cette retraite est de définir et de formuler la vision et les objectifs stratégiques de communication du système des Nations-Unies pour le Développement Durable courant 2023-2027.

A la question de savoir si ce plan-cadre a un avantage pour la population Centrafricaine, Marie Françoise Umuringa répond. « Un plan très bénéfique pour le peuple centrafricain, car il tient en compte le RCPCA et la vision des autorités du pays. Cela permet aux Nations-Unies de répondre aux urgences et aux crises tout en anticipant les risques », a-t-elle expliqué.

Ainsi, plusieurs thématiques sont débattues pour permettre aux participants de s’approprier ce document en vue d’élaborer  le plan de travail et le budget de la stratégie de communication de l’INSDCF 2022-2027.

Enfin, cette retraite est également un cadre qui permet aux chargés de communication du système des Nations-Unies de mieux se connaître afin de mieux communiquer ensemble.

Judes Romain Koualet.