Ouverte depuis le mois de juillet 2021, la sensibilisation en vue de l’adoption de loi portant protection deshg< défenseurs et défenseuses des droits humaines et le rôle des femmes dans les mécanismes de la consolidation de la paix a pris fin ce 12 octobre 2021 avec les députés de la Nation à l’Assemblée Nationale.

Cette sensibilisation est menée par le Forum des Femmes Parlementaires, créé par la loi N°0.03 du 30 janvier 2017. Ceci dans le but de sensibiliser sur cette loi portant sur les droits humains ainsi que de valoriser les femmes et les filles pour leur implication dans la paix.

Les femmes parlementaires de Centrafrique ont effectué différents déplacements à l’intérieur du pays pour recueillir l’opinion des femmes sur la justice transitionnelle afin de tenir compte de la séquestration des femmes pendant la crise dans cette loi.

Cette session prend sous la présidence de Mme David Bernadette Gomina-Pampali. Selon elle,  le projet de loi portant protection des défenseurs et défenseuses est d’actualité. « Le forum souhaite que cette loi voit le jour en Centrafrique car, pendant la crise,  les femmes sont séquestrées et violées. Cette loi peut protéger les femmes », dit-elle.

Ces activités ont démarré avec Les organisations de la société civile ainsi que d’autres acteurs de défense et de la promotion des droits de l’homme. Elles prennent fin avec les députés qui sont les législateurs.

Belvia Refeibona