Depuis quelques années, les relations diplomatiques entre la République centrafricaine et la Libye n’est pas au beau fixe. A cet effet, la Libye a dépêché une équipe diplomatique à Bangui afin de renouer la coopération entre les deux pays.

Ladite délégation a foulé aujourd’hui ce matin le sol centrafricain. Elle est composée de 12 personnes et est conduite par le Vice-ministre des Affaires étrangères pour les affaires politiques Mohamed Khaleel Idi Issa. Ces diplomates Libyens ont été accueillis à l’aéroport par Maxime Balalou, ministre en charge du secrétariat général du gouvernement.

Plusieurs raisons sont à l’origine de cette mission diplomatique libyenne en Centrafrique à savoir : la possibilité de la réouverture de l’ambassade de la Lybie en RCA qui a été fermée depuis une décennie et les gestions des biens économiques de l’Etat Libyen précisément le cas de l’hôtel Ledger Plazza qui a été l’objet de plusieurs polémique dans un passé ressent.

Sachant que Ledger Plazza de Bangui est le plus grand hôtel du pays, il est une grande source de revenu économique. Malheureusement une gestion calamiteuse de cet hôtel par un groupe des personnes a occasionné un déficit économique de la part de des pays. A cet effet, une nouvelle équipe sera mise en place afin d’assurer une bonne gestion dudit hôtel. 

Lors de cette mission,   Mohamed Khaleel Idi Issa et sa délégation va remettre des courriers au Président de la république Faustin Archange Touedera et au Premier ministre Henri Mari Dondra respectivement de la part de leurs homologue de la Lybie. Selon l’agenda de cette mission, ces représentants libyens quitteront le territoire centrafricain le 04 septembre 2O21.

Brice Ledoux Saramalet