L’information selon laquelle, attestant que le mélange des citrons, gingembre et l’ananas guéri le virus à Corona n’est pas avérée, ou du moins confirmée par les spécialistes de la pandémie en Centrafrique.

Cette nouvelle refait surface sur les réseaux sociaux de suite à la résurgence du coronavirus en République Centrafricaine, avec une chaine de contamination rapide au quotidien publié officiellement par le ministère de la santé et de la population. A l’issue, un audio d’un tradipraticien disséminée plusieurs fois dans les groupes de discussions WhatsApp Messenger prétextant qu’un prétendu remède efficace et qui guéris même là covid-19. Méfiez-vous, de l’automédication.

Dans cet audio, exploité par la rédaction de vérification des faits (Fact-checking) de l’AFC des orientations ont été préconisées par ce dernier, dont nous disposons de l’intégralité , accompagné d’une image de quelques citrons verts, des gingembres et des ananas, comme une remède efficace contre le virus pour alimenter la scientificité de son exploit.

Contrairement à ce prétend l’internaute, il s’agit plutôt d’une infox. Pourquoi cette information est sans fondement ?

Pour démystifier cette information puis démêler le faux du vrai , la rédaction de Fact-checking de L’AFC a pu contacter le responsable du centre de prise en charge et de dépistage volontaire pour la covid-19 , de l’hôpital général de Bangui.

L’assemblage de tous ces ingrédients peuvent être nocif pour la santé a interpellé le responsable du centre de prise des patients affectés par la covid-19 , à l’hôpital général de Bangui.

Contacté par L’AFC, docteur Louis Médard Ouarandji dément formellement cette infox en ces termes:

” Non, ce remède ne guérit pas du Covid-19. Même les médicaments que prescrit l’hôpital ne tient pas le virus”. Il poursuit par ailleurs que ” surtout le remède traditionnel sans dose peut-être nocif pour le corps humain”. A t-il fait savoir à notre rédaction

Au lendemain de la résurgence du nouveau coronavirus découvert à wuhan, en Chine et qui a déferlé tous les continents, la République centrafricaine n’est pas aussi épargnée. Alors que le pays fait face au nouveau défi relatif à cette nouvelle vague de contamination non seulement dans le monde mais aussi en Centrafrique. Des rumeurs et fausses informations fleurissent sur la toile dans l’optique de manipuler l’opinion publique autour de la pandémie.

Face à cette triste réalité pandémique, le respect des mesures barrières demeure le fervent moyen de se protéger puis protéger aussi les autres.

Méfiez-vous de l’automédication qui peut nuire à votre santé bien avant le Virus de SRAS-Cov-2.

Séverin Garba/Cynthia Sangbate/ Rédaction AFC.

Des informations et des images vous paraissent douteuses ? Contacter notre rédaction au 00236 75 38 11 73 / 72 30 85 45, ou écrivez-nous sur le mail rocardmaleyo@gmail.com