Le département de mathématique de l’université de Bangui  a produit une fois de plus un nouveau docteur en mathématique ce jeudi 12 août 2021.  Brice Martial Yambiyo, jeune doctorant en mathématique, a soutenu sa thèse devant un jury présidé par le président de la République, professeur Faustin Archange Touadera. 

C’est sur le thème «  Etudes des modèles fractionnaires au sens de la dérivée de Caputo via l’analyse par homotopie en épidémiologie », que l’impétrant Brice Martial Yambiyo, a soutenu sa thèse de doctorat en mathématique appliquée à l’Université de Bangui.  Devant un jury composé de : Dr Mada Nalimbi (Examinateur), Pr. Faustin Archange Touadera (Président), Pr. Blaise Somé de l’Université de Ouagadougou (Rapporteur), Pr. Gaston Mandata N’guerekata (Directeur de Thèse), et Pr Célestin Kokonedji, le doctorant a exposé ses travaux basés sur un sujet nouveau dans le domaine de calcul fractionnaire en épidémiologie.

Dans son exposé, Brice Martial Yambiyo a montré que l’objectif de sa thèse est d’adopter les outils classiques de l’analyse des modèles épidémiologique à des systèmes dynamiques régis par des équations différentielles d’ordre fractionnaires. Ainsi donc, « la démarche suivie consiste à partir d’un formalisme classique puis remplacer les dérivés par leurs généralisations fractionnaires utilisant la dérivée de Caputo via la technique d’analyse par homotopie (31,32,45) » a expliqué l’impétrant et de revenir sur les modèles utilisés en application à cette démarche qui sont notamment les modèles épidémiologiques SI (susceptible et infectieux),  et SIR (susceptible, infectieux et rétablis).

 A des termes le plus simple, Brice Martial Yambiyo a estimé que  les résultats de ces travaux de recherche permettent d’avoir plusieurs situations possibles dans les études dans un cas d’épidémie. «  Pour aider à la bonne gestion de l’épidémie, il faut analyser toutes les situations possibles et grâce aux résultats de ces travaux, les autorités sanitaires peuvent disposer d’un outil essentiel pouvant les aider dans le contrôle de la propagation de n’importe quelle épidémie qui survient au sein d’une population ».

Pour  le président du jury, Pr Faustin Archange Touadera, l’exposé clair et précis dans le temps imparti de l’impétrant, montre qu’il maitrise parfaitement l’approche scientifique dans les études qu’il a menées.  Plusieurs publications scientifiques  dans les revues à comité de lecture en a ainsi découlé et avec des perspectives de recherches  dans ce domaine. Les discussions avec les membres du jury ouvrent la voie  à des perspectives prometteuses, en conséquence, le jury à l’unanimité juge M. Brice en grade docteur de mathématique appliquée avec la mention très honorable.

Le Pr. Gaston Mandata N’guerekata, a déjà depuis 2019 dirigé deux thèses en mathématique à l’Université de Bangui.

Jean Ngbandi