Le village Mandjo Didango sur l’axe Lambi à 27 Km de Boali a été le théâtre d’un cas de vols de bœufs. Selon les informations Oubangui Médias,  cet acte est orchestré dans la nuit du jeudi 06 octobre dernier par les deux tristement célèbres présumés voleurs de bœufs de la  localité.

Aladi Amadou, propriétaire de ce bétail explique à l’Oubangui Médias que tout se passe comme si les deux voleurs appréhendés commettent cet acte au quotidien, car les éleveurs de ce village constatent toujours l’absence d’une de leur bête. Cette fois ci, la vigilance les a conduits à mettre la main sur les malfaiteurs qui ont déjà égorgé le dernier animal à deux kilomètres du parc. Pour éviter les conflits entre les communautés du secteur, les chefs du village Mandjo et les environnants ainsi que le président de la jeunesse sous-préfectorale de Boali sont informés pour que la justice soit faite. « C’est toujours lui qui est à l’origine des conflits entre les peuhls et autres éleveurs dans notre localité. Nous ne voulons plus la guerre, c’est pourquoi je vous ai appelé pour que les autorités judiciaires fassent leur travail », a expliqué Aladi Amadou à ces hôtes.

De leurs côtés Aristide Ouangobe, président de la jeunesse sous-préfectorale de Boali ainsi que les autorités locales ont alerté le commissariat de la Police locale de Boali qui a déployé ses éléments en vue d’embarquer les deux présumés voleurs qui se trouvent en ce moment en détention préventive.

Aristide Ouangobe confirme que les deux suspects sont les semeurs de troubles dans ce village. « Je souhaiterais qu’ils soient déférés à la maison d’arrêt de Ngaragba, car trop c’est trop. Je crois que si on le met à la maison carcérale, nous allons souffler un peu », a-t-il souhaité.

Les deux présumés nient les faits qui leurs sont reprochés, car selon leurs  dires, la bête égorgée n’appartient pas à Aladi Amadou mais « plutôt un animal qui s’est évadé du parc dont on ne connait pas son propriétaire ».

Pour le moment, les deux présumés auteurs sont entre les mains de la police locale qui a ouvert une enquête pour élucider les faits.

Judes Romain Koualet.