Au Tchad, l’ex Directeur de renseignement Baba Lade a été interpellé dans la nuit du 26 décembre 2022. A appris Oubangui Médias des médias locaux tchadiens.

L’ex directeur général des renseignements généraux Baba Ladde a été interpellé dans la nuit du lundi 26 décembre 2022, à son domicile, par les agents de service de renseignement sans notifier le mobile de son interpellation, rapporte sa famille.Cette énième interpellation serait liée à sa fiche adressée à l’Ambassade des États-Unis et celle de France accusant les autorités centrafricaines de préparer une attaque contre les locaux de ces ambassades occidentales en RCA . Les autorités centrafricaines n’ont pas tardé à démentir ces allégations provenant de Baba Lade. Cette sortie de Baba Ladde a suscité l’ire des autorités centrafricaines. Mahamat Abdoul Kadre Oumar, qui deviendra plus tard Baba Laddé, naît le 21 juillet 1970 à Gounod-Gaya, au sud de Bongor. Son père, un marchand dont la mère est peule et le père barma, est l’un des leaders de la communauté commerçante de la région. Mais c’est dans la famille, elle aussi peule, de sa mère, que le futur rebelle est élevé. Il est particulièrement proche de sa grand-mère, tandis que son père est absent. Marié plusieurs fois, ce dernier a d’autres enfants et se consacre à soncommerce.

Le jeune Mahamat passe ses premières années entre le Tchad, le Cameroun et la Centrafrique. La famille maternelle qui l’élève est nomade, alors l’enfant vit de campement en campement jusqu’au jour où son père décide de le ramener auprès de lui, à Gounou-Gaya, pour l’inscrire à l’école primaire. Le jour de son départ, sa grand-mère lui glisse affectueusement à l’oreille : « Lorsque tu reviendras, tu seras Baba Laddé ». Baba Laddé, « le père de la brousse », en langue locale.Le gamin fait ses premières classes puis fréquente le collège. En 1990, son père choisit le camp d’Idriss Déby Itno (il intégrera ensuite le MPS), qui renverse Hissène Habré. Mahamat Abdoul Kadre Oumar intègre la même année le lycée technique de N’Djamena. Il quitte l’établissement en 1995 pour devenir gendarme.

Source : Tchad Actu.