La tension monte entre la Chine et le Taïwan. Tous les observateurs de la région du Pacifique craignent un scénario à l’instar de ce qui se passe entre la Russie et l’Ukraine.

Ce regain de tension a été attisé après la visite sur l’Île en début août par Nancy Pelosi, troisième personnage politique américain venue à Taipei à bord d’« Air Force One », l’avion présidentielle américain. Cette visite a été vue par Pékin comme une provocation américaine qui en se rapprochant de Taipei trahit les engagements des « Trois Communiqués » sino-américains qui selon lui régissent « les relations politiques de Washington avec Taipei ».

Depuis lors, la Chine affiche ouvertement son ambition de conquérir l’ile « dissidente » qui a le soutien américain.

On assiste donc à un raidissement de Pékin qui multiplie des incursions militaires à la périphérie de Taiwan et a organisé de grands et inédits exercices militaires pour protester contre le déplacement de Nancy Pelosi sur cette île.

Face aux « préparatifs de guerre » chinois pour conquérir l’Ile qu’elle considère comme l’une de ses provinces, Taipei et son allié américain affinent leur stratégie de riposte.

 L’Oncle Sam continuerait de livrer des armes à son allié ce qui courrouce davantage Pékin.

La Chine oserait-elle d’attaquer Taiwan versus Russie –Ukraine ?

Tout est probable mais pas très bientôt. « La question de Taiwan est au cœur même des intérêts nationaux de la Chine et une ligne rouge qui ne doit pas être franchie dans les relations sino-américaines », a prévenu le conseiller d’Etat chinois et ministre de la Défense Wei Fenghe lors de son entretien la semaine dernière avec son homologue américain Lloyd Austin, au Cambodge.

Mais les américains ont prévenu que cela serait une « erreur stratégique » de la Chine. « Je pense que cela serait imprudent. Ce serait une erreur politique, une erreur géopolitique, une erreur stratégique, similaire à l’erreur stratégique commise par le président russe Vladimir Poutine en Ukraine », a affirmé le chef d’état-major américain, le général Mark Milley.

Après le conflit russo-ukrainien qui a des conséquences sur l’économie mondiale, une confrontation entre la Chine et Taiwan ne fera qu’augmenter la souffrance du monde qui peine à se relever de la pandémie de Covid-19.

Junior Max Endjigbongo