Tî î Festival qui veut dire « pour nous », est une initiative des artistes musiciens centrafricains nationaux et ceux de la diaspora en partenariat avec le ministère du tourisme et des arts. Elle va démarrer  demain du 20 au 22 octobre au centre culture Samba-Panza à Bangui. A travers cette rencontre culturelle, les promoteurs veulent rendre un hommage mérité au défunt rappeur Veyzo.

Des spectacles, des présentations, d’interprétations des chansons seront au menu de ce festival inédit. Plusieurs artistes musiciens centrafricains venus de l’étranger seront sur la scène pour agrémenter ce grand moment.

Lors de sa décente d’avion, le rappeur centrafricain vivant à Londres, Man Like Nells, est ému de cette initiative et de son séjour à Bangui afin d’apporter son savoir-faire dans le développement de la musique centrafricaine par ricochet de la culture centrafricaine. Idylle Mamba l’initiatrice ainsi que quelques artistes centrafricaines sont venus l’accueillir à l’aéroport Bangui M’poko. 

Man Like Nells donne sa satisfaction : « Ça fait tellement plaisir de revenir dans notre pays et c’est avec un grand plaisir que je veux annoncer que serais là au TI I festival le 22 octobre. Donc soyez tous là, les petits, les grands pour passer ce moment. Forcément, c’est un mélange de choix mais également c’est la prestation de la réalité donc le travail de nous les artistes c’est de présenter ces réalités, de manière à ce que le monde entier connaisse notre pays ».

Mardochée un conducteur de moto taxi qui est venu avec sa moto pour accompagner ces artistes musiciens à leurs résidences a indiqué à Oubangui Médias que ce festival est la bienvenue dans un contexte où le climat politique est tendu à cause l’idée de la révision de la Constitution du 30 mars 2016.

Selon les organisateurs de ce festival, la première journée sera consacrée à une cérémonie officielle du lancement par la ministre du tourisme et des arts Saraïva Jennifer en suite certains artistes nationaux vont monter sur scène.

DORCAS BANGUI YABANGA