Une nouvelle station radio Siloé sur la fréquence 89.3 FM a été lancée officiellement en présence de l’honorable député de la première circonscription de 5eme arrondissement de Bangui et autres autorités au sein de l’église le Palais du Rédempteur sise au quartier Watala.

Dans la perspective de la restauration de l’adoration et de la diffusion de l’évangile et du réveil en République Centrafricaine, le Révérend Martial Octave Ndaket a reçu la vision de la création d’une radio communautaire confessionnelle,  représentée par une communauté chrétienne partageant la même idéologie politico-culturelle en intégrant les enseignements, l’actualité générale, les débats, le divertissement et 100 % musiques chrétiennes.

A en croire le président du conseil d’administration, il apparait évident que l’adoration est le socle de toute intimité avec Dieu, et il nous faut connaitre celui que nous adorons. De ce fait, la radio Siloé tout se veut promotrice d’un message de délivrance qui mène à l’adoration. « Nous sommes délivrés pour adorer, car selon Jean chapitre 4 : 23-24,  l’heure vient et elle est déjà venue pour que les vrais adorateurs adorent le Père en esprit et en vérité et ceux-là se sont les adorateurs que le Père recherche », a  souligné le Révérend Martial Octave  Ndaket

Cette nouvelle station radio dénommée Siloé signifie « envoyé ». Dans son plan d’action, cette radio souhaite soutenir les efforts du gouvernement et l’encourager à poursuivre son agenda de justice et de paix dans l’intérêt de la réconciliation nationale afin de tourner la page du chaos que le pays a connu.

En effet ; pour l’homme de Dieu Martial Octave Ndaket, il n’y a pas de réconciliation si les blessures ne trouvent guérisons, si l’âme ne vit pas de profonde restauration. « Cela est possible par le truchement de la parole qui affranchie, qui sanctifie,  qui libère et qui purifie. Car, Il envoya sa parole et elle les guérit. Cette parole c’est Jésus Christ Yeshua Mashiya, le réparateur des brèches, le consolateur des cœurs brisés. La République Centrafricaine a besoin de Lui », a-t-il soutenu.

Ainsi, outre cette dimension spirituelle évoquée par l’administrateur, la radio Siloé comporte un volet socio culturel qui consiste à participer à la consolidation de la paix à travers l’éducation civique et religieuse de la population, à réaliser des émissions éducatives et instructives dans le cadre des actions socio spirituelles, à informer les auditeurs des nouvelles de la société, à prévenir contre la désinformation, les discours de haines et des incitations à la violence.

Cette station radio vise aussi à former aux métiers de l’animation et aidera les jeunes à promouvoir les différentes activités. La radio Siloé compte soutenir des organisations œuvrant pour la cohésion sociale, la concorde nationale et la paix durable et travaillera avec  la radio nationale et les autres radios communautaires pour la mise en commun des informations et des magazines.

La radio Siloé est un outil au service des centrafricains et du monde entier et est appelée à étendre ses capacités d’émissions via tous les canaux à sa disposition. Elle dispose et propose des cantiques, des témoignages, des enseignements, des documentaires et des reportages provenant des hommes et femmes du monde entier en langue nationale le Sângö mais aussi en français et en diverses langues locales pour l’édification des enfants de Dieu.

Notons que la radio Siloé rejoint les cinquante-deux stations radios communautaires de Centrafrique qui sont opérationnelles tant dans la capitale qu’à l’intérieur du pays.

Assimby Komodou