Clôture ce lundi 23 mai 2022 de la session budgétaire du conseil municipal de la Commune de Bangui. Les conseillers municipaux de Bangui ont validé par acclamation le budget prévisionnel de la Commune à la hauteur de 5.552.489.161 FCFA.

Ouverte depuis le 4 mai 2022, la session était axée sur le compte de l’année précédente et le budget de cette année. Les conseillers municipaux de la Commune de Bangui se sont d’abord penchés sur les réalisations de l’année 2021 avant de projeter 2022. La Commune de Bangui, désormais composée de neuf arrondissements, a plusieurs défis à relever au rythme de l’augmentation rapide de la taille de la population.

Alain Yemo, Maire du 5e arrondissement de Bangui, président du Conseil municipal pour le projet du Budget 2022 de la Commune de Bangui revient sur ce budget prévisionnel en ces termes :  « Pour la prévision-recette pour le fonctionnement, le budget prévoit 2.698.154.464 FCFA et en prévision-dépense de fonctionnement 1.881.298.411 FCFA. Par ailleurs, en prévision de recette  d’investissement, le budget se chiffre à 2.854.334.697 et en prévision de dépense d’investissement, il a atteint 3.671.190.750 FCFA ».

Pour le Maire Alain Yemo, ceci est une estimation des conseillers municipaux qui se sont réunis pour débattre de ces questions. « La Mairie a des engagements en dépense et en recette. Donc, ce projet de budget en est une prévision. Il appartient aux techniciens de la Mairie Centrale à travers le service financier et le receveur payeur municipal de pouvoir engager les techniciens à aller auprès des contribuables pour recouvrir ces fonds », a-t-il souligné.

Depuis le début de cette année, la Commune de Bangui est compartimentée en neuf arrondissements. Ce budget tient compte des besoins de ces neuf arrondissements de Bangui : Le besoin de fonctionnement et d’investissement.

Toutefois, les besoins sont énormes, comme l’a souligné Alain Yemo. « La RCA sort d’une crise et les ressources sont malheureusement limitées alors qu’elle fait face à plusieurs urgences. Au niveau de la Commune de Bangui, il y a les questions d’enlèvements des ordures, l’hygiène et assainissement qui se pose. A cela, il faut ajouter le curage d’eau, le fourniture du bureau, la gestion des marchés, des bâtiments administratifs des municipalités qui ont besoins d’être entretenus….Ces problèmes peuvent trouver leurs solutions dans ce budget au cas où nous parvenons à mobiliser la totalité des fonds recherchés », a soutenu le maire du 5e arrondissement de Bangui.

Bangui fait face à un problème cuisant de ramassage d’ordure à l’absence des entreprises spécialisées. Ce phénomène plombe les autres réalisations en faveur de cette Commune. Cependant, les Centrafricains sont loin de payer les taxes d’enlèvement d’ordures. Un manque à gagner pour la municipalité.

Fridolin Ngoulou