Dans le cadre du projet dénommé «  vers une mise en œuvre inclusive de l’APPR-RCA », le Conseil National de la Jeunesse en Centrafrique (CNJCA) en partenariat avec l’ONG Accord avait déployé des stagiaires dans les différents ministères et ONG de la place. Cette initiative devra se prolonger pour la dernière fois.

Ces stagiaires sont recrutés suite à un concours et sont issus de trois principales villes à savoir : Bossangoa, Bambari et Bangui. Face aux difficultés que font face les jeunes lors des recrutements au poste de responsabilité, ce projet vise à encadrer ces jeunes afin qu’ils soient compétitifs sur le marché de l’emploi.

Selon la présidente nationale du CNJRCA Pamela Audrey Derom,  12 jeunes stagiaires ont été envoyés dans quatre ministères dont le ministre de l’économie et du Plan, le ministre de l’Action Humanitaire, le ministère de la Famille et de la Protection de la femme et le ministère de la jeunesse  et sports. 19 autres sont dans les ONG nationales, ceci pour permettre à ces jeunes stagiaires d’acquérir des compétences et d’expérience requises qui leur sont imposées lors des recrutements. 

Le CNJRCA regrette que lors des recrutements, les employeurs exigent une expérience professionnelle allant de 5 à 15 ans alors que les jeunes qui sortent fraîchement des Universités n’ont pas la chance d’être recrutés.

Cette première expérience avec l’ONG Accord devra bientôt prendre fin à cause des moyens financiers pour poursuivre ce projet.

Belvia Refeibona