Après 16 ans de soutien, MSF transfère la gestion de l’hôpital de Kabo au Ministère de la Santé et de la Population

 Le 1er octobre 2022, Médecins Sans Frontières (MSF) transfère au Ministère chargé de la Santé et de la Population la gestion de l’hôpital de Kabo, et les centres de santé de Farazala et Moyenne-Sido, dans la préfecture de l’Ouham-Fafa. Cela met fin à 16 ans de présence au cours desquelles l’organisation médicale et humanitaire a effectué plus de 1,7 millions de consultations médicales et investi plus de 24 milliards de francs CFA (environ 37 millions d’euros) dans la ville et en périphérie.

Le Ministère chargé de la Santé et de la Population sera donc dès le 1er octobre entièrement responsable de la gestion de l’hôpital de Kabo, et MSF suivra la situation en coordination avec les autorités, fera des dons de matériel et de médicaments et continuera à soutenir les frais de personnel des 3 structures jusqu’en décembre 2023.

Suite à une attaque ciblée par des hommes armés non identifiés contre un convoi de véhicules de l’organisation en janvier dernier, MSF a suspendu début février les déplacements de ses équipes sur la route Batangafo-Kabo, et donc réduit ses activités en rapatriant le personnel délocalisé.

Ne pouvant reprendre l’axe routier, l’aérodrome de Kabo ayant fermé au début 2021, MSF s’est trouvé dans l’incapacité d’assurer un accès sécurisé à cette zone pour ses équipes depuis lors. Par conséquent, l’organisation a décidé de se désengager de ses activités dans la sous-préfecture de Kabo au 30 Septembre 2022.

« C’est avec regret que MSF quitte la sous-préfecture de Kabo, où nous nous sommes toujours sentis appréciés par la communauté. Nous remercions donc chaleureusement la population pour la confiance qu’elle nous a accordée pendant toutes ces années », explique Romain Briey, chef de mission MSF en RCA.

« Dans ce contexte, MSF ne peut maintenir indéfiniment son appui à l’hôpital sans avoir de supervision directe sur les activités menées ni de visibilité claire sur un éventuel accès sécurisé à Kabo. La sécurité du personnel est une priorité non négociable », continue Romain Briey.

MSF a soutenu l’hôpital de Kabo depuis 2006, en collaboration avec le Ministère de la Santé et de la Population, appuyant la majorité des services, ainsi que les postes de santé de Moyenne Sido et Farazala, dans la préfecture de l’Ouham-Fafa. Ce soutien comprenait la gratuité des consultations, la prise en charge des soins pédiatriques jusqu’à 15 ans, nutritionnels pour les enfants de 6 à 59 mois, la maternité, la vaccination jusqu’à 2 ans, les urgences pour les victimes de violence et le suivi des patients de VIH, TB et autres maladies chroniques.

Entre 2006 et juin 2022, les équipes MSF ont traité dans ce projet plus de 830 000 patients contre le paludisme, assisté environ 21 000 accouchements, effectué presque 10 200 consultations de santé mentale et réalisé plus de 3 000 actes chirurgicaux.

Au cours de ces années, l’accès et la qualité du service médical s’est grandement améliorée dans la sous-préfecture de Kabo. Le personnel, tant local que celui du Ministère chargé de la Santé et de la 2 Population ont été formé de manière régulière. Grâce à ce long travail, MSF est confiant que les autorités sanitaires continueront d’offrir un service de santé de qualité aux populations locales.

« Malgré le départ de Kabo, nous réaffirmons notre engagement à continuer de fournir une assistance pour répondre aux besoins médicaux et humanitaires critiques en RCA », dit Romain Briey. « Nous en profitons pour rappeler à toutes les parties du conflit la nécessité de protéger et respecter le personnel de santé et humanitaire, les soignants, les structures médicales et la population civile. »

Le bilan de MSF à Kabo – De 2006 à juin 2022

Consultations médicales : 1 737 917

Patients traités contre le paludisme : 830 109

Vaccinations : 158 518

Accouchements assistés : 20 106

Consultations en santé mentale (individuelles et groupe) : 10 174

Chirurgies réalisées : 3 066, dont césariennes 777

Montant total investi : 36,7 millions d’euros* *24 milliards de francs CFA au taux de change courant

MSF en République centrafricaine

MSF travaille en RCA depuis 1997. Aujourd’hui, nos équipes gèrent 11 projets à travers le pays. En 2021, nous avons assuré plus de 758 000 consultations externes, traité 464 000 cas de paludisme, mis au monde plus de 19 000 bébés, pratiqué 8 083 opérations chirurgicales, fourni à 9 538 personnes un traitement antirétroviral contre le VIH et soigné 6 128 survivants de violences sexuelles.

Source: Communiqué MSF