Bangui, le 4 juin 2022

COMMUNIQUÉ FINAL

À l’invitation du Gouvernement centrafricain, s’est tenue ce 4 juin 2022 à Bangui, sous le très haut patronage de Son Excellence, le Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, la Réunion de Revue Stratégique du Processus Politique en République Centrafricaine, sous les auspices des Ministres des Affaires étrangères, de la Centrafrique, Son Excellence Madame Sylvie BAÏPO TEMON, de l’Angola, Son Excellence l’Ambassadeur Téte ANTÓNIO, et du Rwanda, Son Excellence Monsieur Vincent BIRUTA, avec la présence effective du Ministre d’État Directeur de Cabinet de la Présidence, Monsieur Obed NAMSIO, du Ministre d’État chargé du Désarmement, Démobilisation, Réintégration et Rapatriement (DDRR) et du suivi de l’ Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en RCA (APPR-RCA), Monsieur Jean WILLYBIRO-SAKO, du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Monsieur Michel Nicaise NASSIN, et du Ministre chargé de l’Administration du territoire, de la Décentralisation et du Développement local, Monsieur Bruno YAPANDE.

 Ont pris part à cette réunion de revue stratégique, les Ministres des Relations extérieures de l’Angola, Son Excellence l’Ambassadeur Téte ANTÓNIO, et le Ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Son Excellence 2 Monsieur Vincent BIRUTA, en leur qualité de mandataires de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), le Gouvernement de la RCA, les garants de l’APPR à savoir l’Union africaine (UA) et la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC), ainsi que les facilitateurs de l’Accord dont la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). Les Ambassadeurs, Chefs de Missions diplomatiques et leurs représentants (Afrique du Sud, Angola, Cameroun, Chine, Congo, France, Guinée équatoriale, Maroc, République Démocratique du Congo, Rwanda, Tchad), Représentants des organisations régionales et multilatérales (Banque Mondiale, Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale, Commission Économique des États de l’Afrique Centrale, Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs, Union Africaine, Union européenne, Mission de Conseil de l’Union Européenne en RCA, Sant’ Egidio) y ont également pris part.

Cette réunion conjointe de revue stratégique, qui fait suite à la réunion de suivi de la mise en œuvre de la Feuille de Route Conjointe pour la Paix qui s’est tenue à Bangui le 14 janvier 2022, avait pour objectif d’évaluer et d’informer dans une plateforme inclusive tous les partenaires du processus de paix et de développement en RCA, les pays de la région, la CIRGL, la CEEAC, l’UA, la MINUSCA dans leurs capacités de garants et facilitateurs de l’Accord de Paix en RCA, des progrès dans la mise en œuvre de la Feuille de Route Conjointe de Luanda du 16 septembre 2021, d’identifier les défis sur la base des rapports sectoriels présentés par les ministres du Gouvernement centrafricain et de mobiliser le soutien adéquat indispensable des partenaires pour les surmonter.

À cet effet, il convient de souligner la convergence de vue entre le Gouvernement centrafricain, les partenaires de la sous-région et les partenaires stratégiques concernant l’APPR qui demeure le seul cadre de paix, la Feuille de Route Conjointe étant le véhicule de revitalisation de sa mise en œuvre.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Faustin Archange TOUADERA qui, dans son discours, a renouvelé sa volonté politique et la détermination de son Gouvernement à mobiliser tous les efforts pour la revitalisation de l’APPR à travers la Feuille de Route Conjointe, avec le soutien de tous les partenaires internationaux de la République Centrafricaine. Il a souligné la 3 nécessité de l’harmonisation de ces efforts avec ceux des garants et des facilitateurs de l’APPR dont la MINUSCA, en vertu de la Résolution 2605 (2021) du Conseil de sécurité des Nations Unies, ainsi que l’Angola et le Rwanda, mandatés par la CIRGL.

À ce titre, le Président encourage la complémentarité et le maintien d’une synergie dans les démarches politiques entreprises dans le cadre de l’APPR et de la Feuille de Route Conjointe, lesquelles doivent nouer des interactions réciproques destinées à maintenir une plateforme de mutualisation des efforts et des ressources. À cet égard, la réunion a décidé de la mise en place d’un groupe de travail restreint composé de la Centrafrique, du Rwanda, de l’Angola, de l’Union africaine, de la CEEAC, de la CIRGL et de la MINUSCA pour explorer les moyens d’harmonisation des démarches politiques entreprises dans le cadre de l’APPR et de la Feuille de Route Conjointe à travers une plateforme unifiée.

Le Président de la République a particulièrement insisté sur les efforts d’appropriation nationale du processus de paix, notamment les mesures prises pour assurer la contribution effective de tous les ministères et les institutions nationales compétents, sous l’impulsion de Son Excellence, le Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, et la coordination effective du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Felix MOLOUA.

La réunion a entrepris la revue de toutes les composantes du processus politique et de son environnement, notamment :

– L’état des engagements avec les leaders des groupes armés au regard des développements sécuritaires en RCA ;

– La revue de l’état de la mise en œuvre de la déclaration du cessez-le-feu et du Désarmement, Démobilisation, Réintégration et Rapatriement (DDRR) ;

– La revue des progrès et défis dans la réforme du secteur de la sécurité (RSS) et des stratégies de contrôle des frontières ;

– L’état du processus politique par rapport à la restauration de l’autorité de l’État et le Dialogue Républicain.

La réunion a pris note de l’évaluation, par le Ministre d’État chargé du DDRR et du suivi de l’APPR-RCA, des défis et des progrès, ainsi que des 4 perspectives dressées dans le cadre des engagements politiques avec les groupes armés, du DDRR, de la réforme du secteur de sécurité et du contrôle des frontières, et du processus politique, y compris la restauration de l’autorité de l’État et le suivi des recommandations du Dialogue Républicain.

À cet effet, il a été retenu d’accompagner techniquement les ministères concernés dans l’évaluation des capacités actuelles au regard des progrès, défis et perspectives afin de remobiliser les partenaires pour un soutien approprié et à la hauteur des attentes du Gouvernement centrafricain.

La réunion a constaté avec préoccupation et, pour le regretter, le non-respect par les parties ainsi que les menaces transfrontalières à la paix et à la stabilité en RCA. Elle a acté la tenue, sous égide du Gouvernement centrafricain, de sous-réunions techniques pour initier une réflexion en concertation avec les partenaires afin de proposer des solutions qui garantissent la crédibilité et l’intégrité du cessez-le-feu.

La réunion a unanimement félicité la République centrafricaine pour l’initiative et l’appropriation de la revue du processus politique, et recommande son maintien dans un cadre trimestriel aussi bien au niveau politique et stratégique, qu’au niveau technique pour une revue inclusive du processus politique afin d’évaluer les progrès et d’identifier les défis dans l’exécution de toutes, en vue d’aligner les ressources et le soutien adéquat selon un chronogramme concerté.

À cet effet, la réunion a décidé unanimement de tenir sans délai une première réunion technique en vue de définir des cellules de travail inclusives qui réunissent l’expertise et le partenariat pour évaluer l’état des progrès et des défis ainsi que les besoins d’assistance multiforme pour atteindre les objectifs assignés par le Gouvernement centrafricain avec le soutien coordonné et concerté de tous les partenaires internationaux.

À l’issue des travaux, les participants ont exprimé leur gratitude à Son Excellence le Président de la République Centrafricaine, le Professeur Faustin Archange TOUADERA, pour son engagement constant en faveur de la paix, la stabilité et la réconciliation en République Centrafricaine, ainsi qu’à Son Excellence Monsieur João LOURENÇO, Président de la République de l’Angola et Président en exercice de la CIRGL, et Son Excellence Monsieur Paul KAGAME, Président de la République du 5 Rwanda, pour leur disponibilité et leur engagement dans la recherche d’une solution pacifique et pérenne au conflit en République Centrafricaine.

Les participants ont également renouvelé leurs remerciements à l’Union africaine, la CEEAC, la MINUSCA, les pays voisins et tous les partenaires ainsi qu’à la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs pour leur soutien à l’opérationnalisation de la Feuille de Route Conjointe destinée à revitaliser l’APPR.

Fait à Bangui, le 4 juin 2022