La ville de Boali, située à 96 km de Bangui a vibré samedi au rythme de la célébration de la journée mondiale de l’alimentation, couplée avec la journée de la femme rurale, du 15 octobre de chaque année.

Il s’agit de la 41ème édition de la journée mondiale de l’alimentation (JMA), communément appelée en Centrafrique la « fête des moissons ». L’édition de 2021 qui intervient dans un contexte post-crise sécuritaire alors que la COVID-19 a affecté les économies mondiales est placée sous le thème : Agir pour l’avenir.

Plusieurs groupements agricoles ont étalé leurs produits vivriers, nombreux sont ceux qui viennent des préfectures de l’Ombella-M’Poko qui abrite cette festivité mais aussi d’autres régions comme l’Ouham, l’Ouham-Pendé, la Lobaye, la Nana-Mambéré, la Mambéré-Kadéi…

Une occasion pour le chef de l’Etat Faustin Archange Touadera de réitérer sa vision qui consiste à développer le secteur agro-alimentaire pour non seulement subvenir aux besoins de la population, mais exporter les produits issus de l’exploitation des cultivateurs, pisciculteurs…aux autres pays du monde.

Les agriculteurs ont été honorés car malgré la dernière crise qui a durement affecté le pays, ceux-ci ont bravé l’insécurité pour poursuivre leurs activités agricoles.

Fridolin Ngoulou