Me Crépin Mboli-Goumba, l’un des candidats malheureux à la présidentielle du 27 décembre 2020 a adressé ses félicitations au président réélu Faustin Archange Touadera.

Le candidat du PATRIE, Me Crépin Mboli-Goumba, qui en était à sa première participation à l’élection présidentielle, a obtenu 3,40% et s’est classé 5e sur 17 candidats, dans un contexte difficile. Son parti a obtenu au premier tour trois députés élus après le parti au pouvoir le MCU qui en a six.

Le bureau politique prend acte de la décision non susceptible de recours rendue par la Cour, validant avec de légers amendements le résultat provisoire proclamé par l’ANE, et déclarant le Président Faustin Archange Touadera réélu dès le premier tour avec 53,16%.

« Devant le constat de l’épuisement des voies de recours prévues par la constitution et le code électoral, face aux périls qui menacent jusqu’à l’existence même de notre pays, le Bureau Politique estime closes les contestations électorales et adresse ses félicitations au Président Touadera », déclare le président de PATRIE, Me Crépin Mboli-Goumba.

Ce partie politique reste dans l’opposition et compte prendre toute sa place dans le débat démocratique.

Cette réaction vient après celle de Martin Ziguélé du MLPC, de Sylvain Patassé, d’Aristide Bryan Reboas, de Serge Djorie, tous candidats à la présidentielle sans compter des chefs des partis politiques qui ont reconnu la victoire de Faustin Archange Touadera.

La position des leaders politiques membres du COD20 est toujours attendue après la validation de la victoire de Touadera par la Cour Constitutionnelle.

Fridolin Ngoulou