Le ministère des transports et de l’aviation civile en partenariat avec la Minusca a organisé une campagne de sensibilisation à l’intention des conducteurs des motos taxis du 1ere arrondissement de Bangui, le lundi 26 septembre 2022, en la salle réunion de la cathédrale à Bangui. Ceci dans le but de les former et les éduquer sur le code de la route afin d’éviter les nombreux cas d’accidents dans le pays.

Les accidents de la route sont les causes plusieurs cas de mortalité et aussi de conflit communautaire. C’est dans ce contexte que le ministère des transports et de l’aviation civile en partenariat avec la MINUSCA a organisé une campagne pour former les conducteurs de mototaxis des 8 arrondissements de Bangui ainsi que Bimbo et Begoua sur le code de la route. Ces formateurs ont constaté que se sont ces conducteurs qui sont à l’origine de beaucoup de cas d’accidents dans le pays. C’est pourquoi,  ils ont choisi de les former. Au moins 100 conducteurs des mototaxis seront formés par arrondissement.

Elisabeth Grace Bria, de la division de la communication stratégique et de l’information publique de la Minusca donne l’importance de cette sensibilisation : « On s’est rendu compte que les accidents de la route sont à l’origine des cas de mortalité et la Minusca,  dans son mandat de la protection des civils et la culture de la paix pour une stabilité ne veut pas rester à la marge de la lutte. Il est de notre devoir de lutter contre les accidents de la route. Et nous sommes rendus compte que les conducteurs de moto taxis sont souvent à l’origine mais aussi des victimes».

Cette sensibilisation est fait pour édifier ces derniers sur comment ils doivent améliorer leurs failles sur la route  et de faire en sorte que les accidents soient réduits à la baisse dans le pays.

Cyr-Gédéon Ngaisse chef de service prévention et de la sécurité routière au ministère des transports s’explique : « Cela fait déjà plus de 3 ans que le Minusca appuie le ministère pour sensibiliser et éduquer les conducteurs des taxis motos et pour cette année, c’est la deuxième journée. L’objectif c’est de sensibiliser ces derniers sur le code de la route comment ils doivent se comporter, comment ils doivent respecter les priorités et les panneaux de signalisation ».

La campagne de cette année a été lancée vendredi 23 septembre dans le 7e arrondissement de Bangui. Cette même activité sera déployée dans les villes de provinces.    

DORCAS BANGUI YABANGA